Publicité

NBA – Isiah Thomas relance le débat du GOAT… et tacle Jordan !

Isiah Thomas réagit à l'insulte de Michael Jordan
Sporting News (DR)

Jamais le dernier pour apporter son grain de sel dans la conversation au sujet du meilleur joueur NBA de tous les temps, Isiah Thomas a récidivé durant sa dernière apparition médiatique. Le tout, en glissant évidemment un petit mot assassin pour Michael Jordan.

Publicité

Tous les prétextes sont bons pour remettre sur la table la discussion autour du GOAT de la NBA. La présence d’Isiah Thomas derrière un micro fait cependant partie des plus opportuns. En tant qu’icône de la ligue des années 80-90, remplie de talents générationnels à l’époque, l’ancien meneur des Pistons se retrouve régulièrement appelé à évoquer l’épineux sujet. Et pour cause.

Rival le plus mythique de Michael Jordan, le Baby-Faced Assassin a pris pour habitude de sous-estimer la trace laissée par la légende des Bulls dans l’histoire. Sa récente apparition dans le Rex Champan Show with Josh Hopkins n’a pas fait exception à la règle. Lancé à merveille par ses hôtes, le Hall of Famer a dans un premier temps évoqué la concurrence à laquelle il a pu faire face, reléguant His Airness au second plan.

Publicité



Quand je regardais Kareem (Abdul-Jabbar), Dr. J (Julius Erving), Magic (Johnson) et (Larry) Bird, c’était les joueurs contre qui je rivalisais. La plupart des gens pensent que je suis, genre, 5 ans plus vieux que Jordan, alors que je n’ai qu’un an de plus que lui. Mais en ce qui concerne Jordan et Chicago, ce n’était pas ma compétition, parce qu’ils n’avaient rien gagné. Donc je me demandais plutôt : « Comment je peux battre Magic et Kareem ? »

Publicité




En toute logique, Isiah n’a donc pas attribué à MJ le titre de meilleur joueur all-time, lui préférant l’un des joueurs mythiques des Lakers.

Il n’y a personne qui a eu une meilleure carrière de joueur de basket que Kareem Abdul-Jabbar. Les chiffres le prouvent, mais pas que. En termes de victoire, aussi. Et puis, on peut rajouter ce qu’il a fait sur le plan social pour notre communauté, loin des terrains. Il était le Mohamed Ali, le GOAT de notre sport.

Un discours qui risque de provoquer la détresse de LeBron James, qui disposait encore des faveurs de Zeke il y a quelques mois sur ce point. Il faut croire qu’après la récente déroute subie par le King en playoffs avec ses Lakers, sa première place dans le classement historique ne paraissait plus aussi claire pour l’ex-star de Detroit. De quoi permettre à Kareem Abdul-Jabbar de récupérer son trône.

Publicité

Une fois n’est pas coutume, Isiah Thomas snobe Michael Jordan pour le statut de GOAT, et revient à ses premiers amours en plébiscitant Kareem Abdul-Jabbar. Le beef entre les deux anciennes gloires ne cessera donc jamais.

Feed NBA 24/24