Publicité

NBA – Les Lakers et les Sixers à la lutte pour attirer un joueur libre

NBA Lakers et Celtics sur Reggie Bullock
DR

C’est officiel, la saison 2020-21 est terminée. Il est donc temps de se pencher sur l’intersaison à venir, certaines franchises devant à tout prix se renforcer pour prétendre au titre l’an prochain. À ce titre, Los Angeles et Philadelphie seraient sur les rangs pour acquérir un free agent de la conférence Est.


Publicité

Alors qu’on leur prédisait une nouvelle saison médiocre, les Knicks ont agréablement surpris en arrachant une quatrième place à l’Est en saison régulière. Si leur parcours a pris fin dès le premier tour, la hype est de retour à New York, les hommes de Tom Thibodeau ayant montré qu’ils pouvaient réaliser quelque chose de très prometteur à l’avenir.

Il n’est donc pas étonnant que pas mal de joueurs de la Grosse Pomme se retrouvent dans des rumeurs de transfert, ayant remonté leur cote. On a notamment Frank Ntilikina qui se retrouve au beau milieu d’un trade XXL ! En plus de ça, les free agents de Gotham pourraient eux aussi recevoir pas mal d’offres. L’un d’entre eux a d’ailleurs attiré l’attention de trois grosse cylindrées, d’après le New York Post :

Publicité

Rapport : Reggie Bullock reçoit l’intérêt des Celtics et des Sixers pour la free agency. Les Lakers ont également Bullock « sur leur liste », via Marc Berman du New York Post.



On est loin d’une superstar incontestée en NBA, mais Bullock n’est pas non plus le dernier venu. Journeyman de la ligue (cinq franchise en huit ans), l’arrière a toutefois apporté une véritable constante avec lui : le shoot à trois points. C’est bien simple, le bonhomme tourne à 39.2% en carrière derrière l’arc ! Autant dire qu’on parle là d’un sniper dans l’âme, de quoi intéresser en effet pas mal de contenders.

Publicité




Et comme bon nombre de ses coéquipiers, l’ancien de la fac de North Carolina a montré de très belles choses cette année. En 65 matchs, Bullock a cumulé près de 11 points et 3.4 rebonds de moyenne, le tout à une adresse toujours aussi excellente de loin (44% au tir, dont 41% à trois points). Sa cote a donc logiquement reçu un lifting bienvenu.

Anecdote intéressante, il ne débarquerait pas en terrain inconnu à LA, puisqu’il y a effectué une pige de 19 matchs en 2018-19. Défenseur solide, il pourrait notamment apporter une alternative intéressante à un Kentavious Caldwell-Pope, en difficulté cette saison. Boston et Philly pourrait également bien profiter de ses qualités, n’étant pas parmi les franchises les plus adroites derrière l’arc.

Publicité

Comme quoi, une saison collective réussie peut faire des merveilles pour la cote d’un role player. Reggie Bullock pourrait donc avoir pas mal d’offres sur la table cet été, et l’occasion est parfaite d’aller chercher une jolie somme.

Feed NBA 24/24