Publicité

NBA – Après son carton contre Team USA, la story parfaite d’Evan Fournier

Fournier France
FIBA (DR)

Phénoménal face à Team USA, Evan Fournier a été l’un des principaux artisans de l’excellente entame olympique de l’Équipe de France. Pour autant, le Celtic ne va pas changer d’attitude après la victoire. La preuve avec sa plus récente story Instagram, très éloquente.

Publicité

Il avait déjà participé à l’exploit de 2019, en Espagne, et Evan Fournier a tenu à le répéter lors de ces Jeux Olympiques. L’arrière de l’Équipe de France a tout simplement été héroïque lors de la victoire des Bleus face à Team USA (résumé ici), en scorant 28 points (11/22 au tir). Le natif de Saint-Maurice a notamment inscrit le dagger qui a fait passer l’EDF devant au score, à une minute du terme.

Après une telle performance, on n’aurait donc pas pu en vouloir au joueur de Boston de s’extasier. Pourtant, Vavane est resté particulièrement sobre suite à la victoire. D’abord en interview postgame, puis sur les réseaux sociaux, avec notamment cette story Instagram aussi modeste que géniale :

Publicité



Stoïcisme : l’art de ne pas se laisser contrôler par ses émotions ou ses impulsions.

Les merdes arrivent. L’univers n’est pas obligé de s’expliquer. Arrête de t’inquiéter des choses que tu ne peux pas contrôler, et concentres-toi sur les choses que tu peux. Ce que tu ne peux pas contrôler, te contrôlera si tu continues à t’en inquiéter.

Publicité




On le comprend bien, Fournier ne compte pas s’enflammer après cet exploit, Team USA ayant après tout perdu son premier match aux JO depuis… 2004. Le tournoi est encore long pour les Tricolores, et il n’est pas impossible que le groupe de Vincent Collet retombe sur des Américains encore plus revanchards qu’auparavant. Et même au delà de ça, la compétition grouille d’adversaires de gros calibre, tels que l’Espagne championne du monde en titre.

Inutile donc de se voir déjà avec la médaille d’or autour du cou, et mieux vaut prendre les matchs les uns après les autres. La bonne nouvelle, c’est que la France peut jouer un peu plus libéré désormais, le gros poisson de sa poule ayant été harponné d’entrée de jeu. Reste à enchaîner face à la République Tchèque, le mercredi 28 juillet.

Publicité

Evan Fournier a beau être le héros du match, il préfère avant tout garder la tête froide. De bonne augure pour les Bleus, qui conservent ainsi le mindset idéal pour éviter toute surprise désagréable lors des Jeux de Tokyo !

Feed NBA 24/24