Publicité

NBA – Le feuilleton Chris Paul relancé ? La phrase du proprio des Suns qui chamboule tout

Du jamais vu en plus de 55 ans pour Chris Paul en playoffs ! NBA
(DR)

Après des premières Finales en carrière mitigées, Chris Paul doit désormais se pencher sur sa situation contractuelle en tant que futur agent libre. Dernièrement promis à une prolongation aux Suns, le Point God a vu le propriétaire de la franchise, Robert Sarver, remettre ce postulat en question avec sa dernière sortie.

Publicité

Avec des moyennes de 21.8 points et 8.2 passes, et des pourcentages de 55.0% au tir et 52.2% à 3 points (!), difficile de lui reprocher quoi que ce soit d’un point de vue chiffré. Pourtant, malgré ces statistiques resplendissantes, Chris Paul a dû subir les critiques de nombreux détracteurs pour des Finales pas à la hauteur. C’est en réalité son manque de réaction face à l’évolution défavorable de la série qui lui est reproché.

Pas le temps de s’apitoyer sur son sort pour le meneur des Suns, qui doit désormais se préoccuper de son avenir dans la ligue. Possiblement en fin de contrat d’ici quelques jours, sa situation a longtemps fait l’objet de grosses rumeurs, l’envoyant loin de l’Arizona. Au final, les dernières informations des insiders sur le sujet faisaient état d’une volonté commune de la part du joueur et de la franchise de poursuivre leur collaboration.

Publicité

D’ailleurs, le Point God n’a lui-même laissé que peu de doutes quant à l’issue de ce dossier. Via l’un de ses derniers tweets, il a en effet clairement indiqué qu’il ne comptait pas quitter Phoenix après une si belle saison, et un run de playoffs aussi abouti. Cependant, l’un de ses dirigeants, en la personne de Robert Sarver, a décidé de laisser planer le suspense encore un peu plus longtemps, à l’aide d’une déclaration aussi cryptique que surprenante.



Publicité




Il a été demandé par Burns & Gambo au propriétaire des Suns, Robert Sarver, s’il y avait quoi que ce soit qui empêchait les Suns de conserver Chris Paul. Sa réponse : « Eh, je ne sais pas. J’imagine qu’il y en a. Mais je pense que notre priorité numéro 1 sera d’essayer de le ramener ici, mais ça dépendra de son agent, de James (Jones, le GM de Phoenix, ndlr), de lui, de moi, et de tout ce genre de choses. Donc je ne sais pas. On verra la semaine prochaine j’imagine, pas vrai ? »

Avec ses propos, l’exécutif n’a certainement pas rassuré la fanbase de son équipe. Eux qui pensaient que l’extension de CP3 n’était qu’une question de temps, se remettent dorénavant à émettre des inquiétudes sur les réseaux. Comme l’indique Sarver, ils devront donc attendre la semaine prochaine, et l’ouverture officielle de la free agency, pour y voir plus clair dans ce feuilleton.

Publicité

Plutôt que de rassurer les fans des Suns, Robert Sarver a décidé de leur faire passer de mauvaises nuits, en livrant un témoignage mystérieux sur la situation de Chris Paul. Après la déception des Finales, les supporters n’avaient clairement pas besoin de cette nouvelle source de stress.

Feed NBA 24/24