Publicité

NBA – La demande suicidaire de Dennis Schröder sur son avenir

Le meneur NBA des Los Angeles Lakers, Dennis Schröder, vient de signer un record de nullité historique en playoffs
Rocky Wildner

À l’entame de ce troisième jour de free agency outre-Atlantique, Dennis Schröder reste l’un des rares gros noms sans contrat à ne pas avoir trouvé chaussure à son pied. Cela n’a en réalité rien d’étonnant, au vu des exigences démentes de l’Allemand sur le plan salarial.

Publicité

Il y a un peu moins d’un an, il n’avait même pas eu à attendre l’ouverture du marché pour connaitre son point de chute. Transféré d’OKC aux Lakers à deux jours du début de la free agency 2020, Dennis Schröder a depuis vu son image dans la ligue s’écorner dans les grandes largeurs. Aujourd’hui, il se place dès lors comme l’un des rares agents libres d’ampleur à ne pas avoir signé de nouveau contrat. Dans cette position, il ne peut donc que s’extasier devant les salaires XXL obtenus par ses pairs, à l’image de celui de Shai Gilgeous-Alexander au Thunder.

Publicité

Shai Gilgeous-Alexander : OKC ça dit quoi 🗣️⚡

Dennis Schröder : OMG !!! T’as vraiment touché le jackpot ! Ravi de voir ça 🔥

Mais comment justifier, malgré sa saison décevante à LA, que le meneur allemand n’ait toujours pas su convaincre une franchise ? Marc Berman du New York Post pense tenir une piste d’explication, qui pourrait avoir refroidi l’un des prétendants sérieux du dossier.



Publicité




Les Knicks montrent de l’intérêt pour Dennis Schröder pour son playmaking et sa défense, mais il reste un piètre shooteur à 3 points. Une source a déclaré à The Post que Schröder a lancé sa quête d’un nouveau contrat en espérant le voir démarrer à hauteur de 25 millions de dollars.

À ce prix-là, il n’est pas surprenant de voir les candidats à son arrivée ne pas se bousculer.

Pour rappel, Schröder avait déjà fait preuve de culot il y a quelques mois, alors que sa réputation restait encore honorable, en refusant une prolongation de 4 ans, et 84M$ aux Lakers. Il semblerait paradoxalement qu’il ait revu ses espérances à la hausse, malgré ses derniers mois extrêmement compliqués chez les Angelinos. Les Knicks ne devraient qui plus est pas gaspiller leur argent cet été, de manière à ne pas compromettre leurs plans d’avenir.

Publicité

Dennis Schröder garde visiblement une énorme confiance en lui, en témoigne ses prétentions salariales irraisonnées. Les dirigeants auront du mal à accepter pareil sacrifice financier.

Dennis Schröder Free agents, free agency NBA 24/24

Feed NBA 24/24