Publicité

NBA – Summer League : Joel Ayayi débute avec les Lakers, Yves Pons en feu avec Memphis !

Joel Ayayı et Yves Pons ont été à leur avantage en Summer League !
@lakers / @memgrizz

Si le monde a les yeux rivés sur les Jeux Olympiques, la Summer League vient de débuter en NBA, l’occasion pour les jeunes joueurs de se distinguer et de se faire un nom dans la ligue. Deux Français ont été particulièrement à leur avantage : Joel Ayayi chez les Lakers, et Yves Pons chez les Grizzlies !

Publicité

Parce que le calendrier basket n’est pas assez chargé actuellement, avec des Jeux Olympiques qui tiennent toutes leurs promesses, la NBA a décidé d’organiser la traditionnelle Summer League, l’occasion pour les fans d’observer la nouvelle génération de talents en action. Plusieurs Français étaient en lice ce mardi, à commencer par Joel Ayayi chez les Lakers.

Titulaire pour sa grande première dans le monde professionnel, l’ancien de Gonzaga n’a pas été forcément en réussite au tir avec 8 points à 3/7 (dont 1/4 à 3 points, 1/2 aux lancers francs)… Mais il a aussi démontré son activité et surtout son sens du rebond avec 3 prises sur ses 24 minutes de temps de jeu. On peut également ajouter 1 passe décisive et 1 interception, des statistiques assez prometteuses pour la suite de sa saison ! Après la rencontre, il a été interrogé par les médias :

Publicité

Nouveaux coéquipiers, nouveau système, seulement deux jours pour s’entrainer… Mais nous avons un excellent groupe, tout le monde a un excellent QI basket, donc ça aide. Je suis reconnaissant d’avoir pu signer un contrat two-way avec les Lakers, il y a de nombreux joueurs passés par leur équipe G League qui réussissent dans la ligue.



Un autre Français a fait parler de lui ce mardi sur les parquets, c’est Yves Pons, le défenseur de l’année en titre de la conférence SEC avec Tennessee. Et ce n’est pas une surprise, il a brillé dans cet aspect du jeu qui lui est si cher avec notamment 2 contres ! S’il continue ainsi il devrait rapidement attirer le regard de Taylor Jenkins, l’entraineur des Grizzlies.

Publicité




Surtout que, et alors qu’on ne l’attendait pas spécialement sur le plan offensif, l’explosif ailier a été très à son avantage dans l’environnement NBA avec 12 points et un surprenant 2/2 à 3 points ! On sait à quel point le profil 3 and D est recherché par les dirigeants, et lui colle parfaitement au profil…

Publicité

Le Français Killian Tillie était lui aussi sur le parquet pour les Grizzlies, mais il a été plus discret avec 7 points, 3 rebonds, et 2 passes décisives… À ce rythme, Memphis deviendra un territoire tricolore !

Feed NBA 24/24