Publicité

NBA – « Dwight a essayé de me recruter aux Lakers, mais ils n’avaient pas l’argent ! »

LeBron et Dwight s'éclatent avant le début du match
USA Today Sports (DR)

Lancés dans une politique de refonte de leur roster cet été, les Lakers ont passé de nombreux coups de fil de manière à trouver les pièces idoines pour composer leur nouveau groupe. Dwight Howard se serait notamment transformé en recruteur auprès d’un shooteur référencé… sans succès.

Publicité

Même si cela en a surpris plus d’un, les Lakers ont bel et bien échappé à une enquête de la ligue concernant de potentiels actes de tampering. Pourtant, la franchise n’a eu besoin que de quelques minutes pour enrôler bon nombre de renforts via la free agency, ce qui avait de quoi alimenter les doutes. Les propos des différentes recrues n’ont par la suite pas permis d’atténuer les soupçons.

Un des vétérans signés par Los Angeles a notamment révélé que Russell Westbrook l’a en personne convaincu de faire équipe avec lui, quelques minutes seulement après son trade sur place. LeBron James a lui aussi eu son rôle à jouer dans certaines arrivées, parmi lesquelles celle de Carmelo Anthony. Ce dernier a lui aussi dévoilé la nature du message que lui a envoyé le King pour plier l’affaire.

Publicité

Mais il semblerait que les deux nouveaux coéquipiers stars ne soient pas les seuls qui aient aidé Rob Pelinka dans sa tâche. De retour dans la Cité des Anges qu’il apprécie tant, Dwight Howard aurait lui aussi tenté de ramener dans ses valises un profil intéressant pour sa franchise. Or, ses approches auprès de… Danny Green se sont avérées vaines, comme l’a expliqué le shooteur dans des propos rapportés par Paul Hudrick de Liberty Ballers.



Le marché était un peu étrange pour moi. Beaucoup de gens me voulaient, mais ils n’avaient tout simplement pas l’espace ou l’argent pour. Il y a d’autres équipes à part Philly qui voulaient me signer. Dwight a essayé de me recruter aux Lakers, George (Hill) a essayé de me faire venir à Milwaukee. Des gens ont essayé de me faire aller voir ailleurs.

Publicité




Tous deux sacrés champions en 2020 avec les Angelinos, Green et Howard avaient par la suite pris communément la direction des Sixers. Après deux ans de partenariat, des affinités se sont forcément créées entre eux, et ont poussé D12 à sonder son acolyte pour une seconde réunion à L.A. Problème : le front office Purple & Gold n’aurait pu offrir qu’un salaire minimum au sniper de 34 ans.

Or, ce dernier a davantage souhaité assurer son avenir sur le plan économique, tout en préservant ses chances d’obtenir un titre. Il a dès lors accepté de rempiler à Philadelphie pour 20 millions de dollars sur 2 ans, cédant face au discours de séduction livré par Joel Embiid. Superman va donc devoir accepter de ne pas évoluer à ses côtés, pour la première fois depuis la saison 2018-19.

Publicité

Attaché à Danny Green et conscient de l’impact qu’il aurait pu avoir aux Lakers, Dwight Howard a tenté de le convaincre de l’imiter. Les limites financières de la franchise ont toutefois eu raison de ses désirs.

En direct : toute l'actu NBA