Publicité

NBA – Kevin Durant se lance dans un business controversé !

Imbroglio pour le retour de Kevin Durant cette nuit NBA
Heavy.com (DR)

Monstrueux sur les parquets, Kevin Durant est également un businessman plutôt aguerri. Le dernier partenariat commercial du joueur des Nets devrait toutefois faire lever des sourcils… puisqu’il se lance dans une activité qui n’est pas encore légale partout aux États-Unis !

Publicité

S’il cartonne les défenses NBA soir après soir, Kevin Durant reste une figure polarisante en dehors des terrains. Parmi les sujets de controverse, il y a notamment la grande passion du joueur de Brooklyn pour la weed. Récemment, un journaliste expliquait ainsi que le Slim Reaper en consommait une quantité hallucinante. Il s’était d’ailleurs déjà exprimé en faveur de sa légalisation dans la grande ligue, il y a de ça un an et demi.

Or, il semblerait que Durantula ait décidé d’investir dans cette passion sur le long terme. En effet, l’ailier a récemment annoncé qu’avec Boardroom, média dont il est le cofondateur, il avait signé un partenariat avec la société Weedmaps, sorte de Pages Jaunes pour la distribution de cannabis à l’échelle internationale. Le but serait d’améliorer ainsi l’image de la substance dans le monde du sport :

Publicité



Dans le monde du sport, c’était une sorte de chose secrète que les joueurs utilisent du cannabis pendant qu’ils jouent activement. On entend de plus en plus de conversations à ce sujet dans la ligue, et j’ai toujours pensé qu’il était intéressant que le reste du monde soit un peu plus lent à s’ouvrir au cannabis et à son utilisation…

Publicité




Les athlètes sont encore testés quatre fois par an pour le cannabis. J’avais l’impression que le monde commençait à se rapprocher de ce que les gens pensaient de l’usage du cannabis, et maintenant, c’est un dialogue ouvert et c’est incroyable de l’entendre. C’était incroyable de travailler sur l’accord, mais maintenant qu’il est signé, c’est excitant.

Même si beaucoup de personnes ne devraient pas être d’accord avec sa décision (il en a l’habitude), KD ne devrait pas avoir le moindre souci vis-à-vis de la NBA. En effet, celle-ci a décidé depuis 2020 de ne plus tester les joueurs pour consommation de cannabis, se positionnant ainsi clairement sur le sujet. Autant dire que l’institution n’empêchera pas le double champion de mener son business… tant qu’il reste légal, bien sûr.

Publicité

Une fois encore, Kevin Durant ne devrait pas faire l’unanimité avec son investissement dans le monde de la weed. Néanmoins, quand on connaît la réussite commerciale du bonhomme, on se dit que cela peut bien lui être égal !

Brooklyn Nets Déclarations Kevin Durant NBA 24/24

Feed NBA 24/24