Publicité

NBA – Le masterplan foiré des Knicks pour attirer Kevin Durant révélé !

Kevin Durant s'est bien amusé sur le banc des Nets
Capture d’écran : NBA League Pass

Ultra-ambitieux à l’aube de la mythique free agency 2019, les Knicks rêvaient notamment de mettre la main sur Kevin Durant. Pour cela, ils avaient mis sur pied un plan bien précis, consistant dans le recrutement d’un autre top-joueur. Échec total !

Publicité

Les équipes qui entretenaient encore l’espoir de le signer durant l’été 2022, n’ont désormais plus de raisons d’espérer. Jusqu’ici titulaire d’une player option pour la saison 2022-23, Kevin Durant vient de signer une extension portant son contrat jusqu’en 2026. Un moyen de montrer qu’il se sent parfaitement bien à Brooklyn, et qu’il estime qu’il peut y remporter de nombreux titres dans les années à venir.

Arrivé il y a désormais deux ans sur place, le Slim Reaper y a découvert une ville beaucoup plus animée qu’Oklahoma City et Oakland, dans laquelle il semble se plaire. À l’époque, il aurait néanmoins pu la rejoindre en tant que recrue… des Knicks. Ces derniers ont en effet tout tenté pour le convaincre de rejoindre leurs rangs, en essayant par exemple d’attirer dans le même temps Kyrie Irving !

Publicité

Une fois la piste menant au meneur star écartée, les dirigeants se seraient rabattus sur un autre gros nom à la mène, selon Marc Berman du New York Post.

Le Post a appris que les Knicks, dans leur quête pour attirer Kevin Durant, ont été informés de manière claire qu’Irving ne comptait pas changer d’avis, et allait rejoindre Brooklyn.



En guise de solution de repli, l’ancien président des Knicks Steve Mills, et l’actuel GM de la franchise Scott Perry, ont changé de cible, et ont essayé d’obtenir l’accord de (Kemba) Walker pour jouer avec KD. En réalité, le camp de Durant a demandé au management des Knicks quelle autre star les dirigeants pouvaient associer à Durant.

S’il ne porte plus vraiment l’étiquette de star aujourd’hui, Kemba Walker possédait alors une toute autre réputation.

Publicité




Il sortait en effet de huit belles saisons du côté de Charlotte, et restait même sur trois apparitions consécutives au All-Star Game. Son exercice 2018-19, conclu avec des moyennes de 25.6 points, 4.4 rebonds et 5.9 passes, faisaient de lui l’un des meilleurs éléments de la ligue à son poste. Lassé de ne rien gagner aux Hornets, il paraissait plus que jamais accessible sur le marché.

Faute d’avoir su obtenir les faveurs d’Irving, les Knicks se sont donc positionnés sur son profil, et ont proposé à KD de faire équipe avec lui dans la Big Apple. Ce dernier a finalement choisi de manière assez logique de rejoindre Uncle Drew aux Nets, ce qui a par la suite poussé les pensionnaires du Madison Square Garden à abandonner leurs projets de recruter Cardiac Kemba.

Publicité

Hasard du destin, Walker et Kevin Durant se retrouveront bel et bien à New York sur les prochains mois… mais en tant qu’adversaires lors des derbys entre Knicks et Nets !

Feed NBA 24/24