Publicité

NBA – Un joueur s’enflamme : « Harden, Beal, Booker, je suis à leur niveau »

La fin de conférence lunaire de James Harden NBA
Houston Chronicle (DR)

L’intersaison est souvent l’occasion pour les joueurs NBA de faire de grosses annonces sur l’année à venir. Un talent très critiqué a lancé les hostilités en s’enflammant et en se projetant au niveau des meilleurs comme James Harden ou Devin Booker !

Publicité

Depuis toujours, le poste d’arrière est un grand fournisseur de talents en NBA… Il suffit de voir la liste des potentiels GOAT pour le comprendre. Michael Jordan, Kobe Bryant, ou même Allen Iverson, que beaucoup considèrent comme le joueur le plus talentueux par rapport à sa taille ! Pour briller au basket il faut mettre des points, et personne ne le fait mieux qu’eux.

Aujourd’hui encore, la ligue regorge de stars à ce niveau ! Devin Booker vient par exemple de sortir une campagne de playoffs exceptionnelle, avec notamment un énorme carton pour éliminer les Lakers. James Harden est petit à petit en train de se faire une place parmi les meilleurs attaquants de tous le temps, quand Donovan Mitchell mène d’une main de maitre l’une des meilleures équipes de la ligue.

Publicité

Et selon lui, un joueur très critiqué joueur serait exactement au même niveau que ces stars là. Il ne compte aucune sélection au All-Star Game, de nombreuses campagnes de playoffs ratées, et pourtant, il ferait parti de l’élite… Ce joueur s’appelle CJ McCollum, et il a fait cette déclaration osée lors d’une apparition dans le podcast de JJ Redick.



Publicité




Les gens se perdent dans les histoires de rôles, d’opportunités, dans les accolades. « Ce n’est pas un All-Star »… C’est vrai, mais je suis un excellent joueur. Je suis l’un des meilleurs arrières de NBA. Rares sont ceux qui peuvent faire ce que je fais tout en jouant avec Damian Lillard. Je suis un joueur d’élite. Beal, Harden, Booker, Donovan Mitchell, je suis à leur niveau.

CJ McCollum sort de la meilleure campagne de sa carrière avec 23.1 points, 4.7 passes décisives, et 3.9 rebonds de moyenne par rencontre, mais est-ce suffisant pour se hisser au niveau des joueurs cités ? Sans doute pas. Car au delà des chiffres, c’est surtout dans l’influence que Bradley Beal et Devin Booker se distinguent. Eux ne doivent pas forcément assister, mais porter leur équipe jusqu’en playoffs, ce qui est bien plus difficile !

Publicité

CJ McCollum va devoir assumer sur le terrain la saison prochaine ! S’il est vraiment au niveau de James Harden ou Donovan Mitchell, les Blazers devraient enfin passer le premier tour des playoffs…

Feed NBA 24/24