Publicité

NBA – Les 2 équipes surprises qui ont fait une offre pour Ben Simmons

L'avenir de Ben Simmons déjà tranché du côté des 76ers ! NBA
SkySports (DR)

Outre les franchises californiennes qu’il aimerait rejoindre, et quelques outsiders qui surveillent sa situation, d’autres franchises moins flashy aimeraient attirer Ben Simmons. Deux d’entre elles auraient ainsi formulé des propositions aux 76ers, toutes refusées !

Publicité

La question n’est plus de savoir s’il sera transféré, mais plutôt quand. C’est en ces termes que Shams Charania a résumé le dossier Ben Simmons, en cette fin de mois d’août. À un peu moins de deux mois de la reprise de la NBA, le départ du meneur australien ne fait visiblement plus l’ombre d’un doute. Reste simplement à savoir quelle destination il devra rejoindre pour entamer une nouvelle page de son aventure en NBA.

Mais malgré son CV déjà conséquent dans la ligue, et la hype dont il bénéficiait il y a encore quelques mois, Big Ben ne voit pas vraiment les prétendants à son arrivée se bousculer. Tout du moins, pas les prestigieux prétendants. Quelques franchises aux marchés et aux projets à court terme pas forcément attirants se seraient ainsi sérieusement penchées sur son profil, d’après le célèbre insider de The Athletic.

Publicité

Les 76ers ont entamé en juillet des discussions de trade concernant Simmons, le triple All-Star, mais jusqu’ici, ces conversations n’ont jamais été proches d’aboutir sur un deal. Philadelphie a eu des échanges approfondis avec plusieurs équipes, dont Minnesota et Toronto, mais ni le package des Timberwolves, ni les propositions des Raptors n’ont su convaincre les 76ers jusqu’à maintenant.



La faute ne reviendrait cependant pas à ses courtisans nordiques, mais bien à ses dirigeants des Sixers, toujours aussi gourmands qu’il y a quelques semaines selon le journaliste.

Philadelphie a jusqu’à présent maintenu un prix élevé pour Simmons, que les équipes n’ont pas voulu payer.

Publicité




Leurs exigences doivent en effet s’avérer ultra-conséquentes, sachant que Wolves comme Raptors disposent de jolis assets à proposer dans les négociations. Les deux équipes disposent notamment de tous leurs first-round picks sur les sept années à venir, mais aussi de solutions de remplacement intéressantes, pour que Philly ne se retrouve pas sans meneur titulaire l’an prochain.

Minny pourrait par exemple inclure D’Angelo Russell dans son package, même si cela reviendrait à briser le duo de grands amis qu’il forme avec Karl-Anthony Towns. Les Raps seraient quant à eux sans doute ouverts à l’idée d’envoyer en Pennsylvanie Goran Dragic, qu’ils ont récupéré dans le sign-and-trade de Kyle Lowry. Dans ces cas-là, Daryl Morey pourrait difficilement justifier un refus.

Publicité

Contrairement à ce qui pourrait être cru, certaines équipes se bagarrent pour obtenir Ben Simmons, à l’instar des Wolves et des Raptors. Pas sûr que ces pistes fassent quoi qu’il en soit saliver le joueur.

En direct : toute l'actu NBA