Publicité

NBA – « Anthony Davis a été frustré par ce Laker la saison dernière »

Anthony Davis en colère après un arbitre NBA
Kim Klement

Après une première saison marquée par la réussite à Los Angeles, Anthony Davis a vécu un exercice beaucoup plus compliqué l’an dernier. D’après un insider, il n’a pas hésité à mettre une partie de ses difficultés sur le dos d’un de ses coéquipiers.

Publicité

Avec seulement 32 matchs disputés sur les derniers mois, soit à peine plus de la moitié des rencontres de son équipe, difficile de tirer de quelconques conclusions sur sa forme. Auréolé de son premier titre de champion NBA, Anthony Davis n’a pas vécu la « saison d’après » qu’il espérait. Une nouvelle fois plombé par les blessures, son apport aux Lakers n’a été que minime.

Certes, sa contribution n’a pas été négligeable lorsque son physique lui permettait de fouler les terrains. Sa fin de campagne a notamment permis à sa franchise de conserver une chance d’échapper au play-in. Mais comme (trop) souvent, sa fragilité a fini par le rattraper par la suite, et l’a privé de la fin de la série de playoffs face aux Suns. Au final, c’est donc sur une note amère qu’il a débuté ses vacances.

Publicité

Si le destin et la malchance ont donc joué un grand rôle dans ses déboires récents, le Unibrow a également exprimé quelques remontrances envers… ses partenaires. Il aurait plus spécifiquement eu de gros reproches à adresser à un autre starter de LA, qui n’aurait pas su le mettre en valeur selon lui. C’est en tout cas la version que rapporte Eric Pincus dans les colonnes de Bleacher Report.



D’après une source NBA familière des difficultés rencontrées par les Lakers au cours de la campagne 2020-21, Davis a éprouvé de la frustration vis-à-vis de Dennis Schröder, estimant que ce dernier ne l’avait pas trouvé dans les mêmes positions de tir au poste que lorsque Rondo occupait le poste de meneur un an plus tôt.

Une critique bien précise, que les statistiques auraient pourtant tendance à faire mentir.

Publicité




Avec 23.2% de ses tirs pris entre 3 et 5 mètres du panier, soit son pourcentage de shoot le plus élevé à cette distance en carrière, AD ne peut pas se plaindre de ne pas avoir été servi dans ces conditions. Son adresse dans cette position, qui s’élève à 41.5%, s’avère même légèrement plus élevée que celle qu’il affichait l’année précédente (41.2%), en présence de Rajon Rondo.

Bien entendu, tous ses tirs pris au poste ne l’ont pas été suite à une passe de Schröder. À ses yeux, ce dernier n’a visiblement pas su le mettre dans les meilleures dispositions, à l’inverse de Rondo lors de l’exercice victorieux 2019-20. De quoi, peut-être, justifier le retour du meneur expérimenté, dans lequel The Brow aurait eu son mot à dire d’après les déclarations du double R.

Publicité

Anthony Davis ne devrait donc pas faire partie des rares membres des Lakers à regretter le départ de Dennis Schröder sur cette intersaison. D’autant plus à la vue de son remplaçant.

En direct : toute l'actu NBA