NBA – L’obsession de Natalia Bryant depuis la disparition de son père Kobe

La légende NBA des Los Angeles Lakers, Kobe Bryant, aux côtés de sa fille aînée, Natalia
Axelle/Bauer-Griffin

Très proche de son paternel comme l’ensemble de ses sœurs, Natalia Bryant a évidemment accueilli la nouvelle de sa disparition avec une détresse infinie. Aujourd’hui épanouie dans sa vie professionnelle, l’aînée de la fratrie garde un objectif que lui a indirectement inculqué Kobe.

Publicité

À l’instar de la communauté NBA et des innombrables fans du Mamba, elle tente de poursuivre sa vie tant bien que mal, en conservant malgré tout dans sa mémoire les souvenirs qu’elle partage avec lui. Épargnée par la tragédie qui a emporté la vie de son père, Kobe, et de sa petite sœur, Gianna, Natalia Bryant mène d’une main de maitre sa carrière de jeune femme active. En effet, avoir réalisé un rêve de longue date de son paternel ne lui suffit pas.

En parallèle de son cursus universitaire, elle tente ainsi de se faire un nom dans l’univers du mannequinat, et a récemment paraphé un contrat avec une agence renommée dans le milieu. Autant dire qu’à 18 ans, son emploi du temps s’avère déjà plutôt chargé. Cela ne l’empêche pourtant pas de s’adonner à l’une de ses grandes passions durant son temps libre, que lui a transmise Kobe selon ses dires.

Publicité



C’est probablement mon papa qui m’a initié au cinéma. Lui et moi regardions toujours autant de films qu’on pouvait. On faisait même des marathons de films ! Et on avait aussi pour habitude d’analyser autant de films que possible, et on en parlait pendant des mois. Partout où on se trouvait, on parlait de certains films, et on se disait qu’ils nous rappelaient l’endroit dans lequel on était. Ce sont des choses comme ça qui m’ont inspirée, et qui m’ont fait comprendre que je voulais faire ça… Pour toujours !

Publicité

Véritablement fascinée par le cinéma et ses coulisses, Natalia entretient donc cet amour, même suite à la disparition de Vino. Plus tard dans cette interview, elle révèle même vouloir suivre sa trace dans le domaine, et remporter la plus belle récompense imaginable pour ses futures productions.

Dans 10 ans, je veux avoir gagné un Oscar. Je ne sais pas encore dans quelle catégorie, mais c’est vraiment sur ma liste de choses à faire. Et je veux vraiment faire un film où je pourrai inclure le milieu de la mode et tous ses aspects. Combiner mes deux passions serait juste incroyable, et je veux être en mesure de pouvoir faire ça.

Réussira-t-elle à faire aussi bien que la légende des Lakers, primée pour son court-métrage d’animation « Dear Basketball » en 2018 ? Ce n’est en tout cas pas la volonté et la détermination qui semblent lui manquer !

Publicité

Si elle n’a pas souhaité tenter sa chance sur les parquets, Natalia Bryant espère honorer Kobe en gravant son prénom dans l’histoire du cinéma. Connaissant l’ADN de la famille, elle travaillera sans relâche pour y parvenir.

Kobe Bryant NBA 24/24

Toute l'actu NBA