Publicité

NBA – Le multiple All-Star qui pourrait… ne pas jouer un match cette saison !

Les stars NBA Victor Oladipo, Andre Drummond, Goran Dragic, Bradley Beal, Kevin Love, John Wall, LaMarcus Aldridge, Anthony Davis et Kemba Walker à l'occasion du All-Star Game 2018
Noah Graham

Alors que la NBA enregistre le retour de plusieurs joueurs phares dont Klay Thompson, un quintuple All-Star pourrait lui ne pas disputer la moindre minute lors de cette saison 2021-2022… On fait le point.

Publicité

Si l’intersaison a permis à l’écrasante majorité des dossiers de se résoudre, certains restent encore sur le feu à l’heure actuelle. On pense par exemple à DeMarcus Cousins, toujours sans franchise et qui ne suscite qu’un intérêt assez humiliant… Un autre nom auquel on pense, dans une situation certes différente, c’est celui de John Wall à Houston.

Titulaire d’un des plus gros contrats dans la ligue alors qu’il n’a plus le niveau qui y correspond, le numéro 1 de la Draft 2010 est dans l’impasse chez les Rockets. Récemment, on a ainsi appris que la franchise texane et l’ancien Wizard s’étaient mis d’accord pour signifier la fin de l’aventure commune, ne plus le faire jouer, et trouver un nouveau point de chute au meneur. Mais les choses ne sont pas si simples.

Publicité

D’un côté, Houston veut récupérer des atouts en échange de Wall (20 points et 7 passes de moyenne l’an passé tout de même) et de son énorme salaire. De l’autre, le joueur ne souhaite pas non plus un buy-out. Reste donc l’éventualité d’un trade, mais elle parait totalement impossible pour un joueur qui va percevoir, accrochez-vous bien, 44 millions de dollars cette saison… et 47 millions celle d’après s’il active sa player option.



Pour les journalistes ESPN Zach Lowe et Tim McMahon, il se pourrait donc que Wall vive une année « blanche » à Hosuton :

Il ne faut jamais dire jamais en NBA, et on a déjà vu d’énormes contrats être échangés l’un contre l’autre. Mais je ne vois pas de marché pour un trade, donc à part attendre un long moment et espérer un buy-out… Je pense que c’est un cas de : « Allez, on attend l’été prochain »

Publicité




Double-problème ici : il parait très improbable de voir John Wall faire une croix sur 47 millions de dollars l’été prochain, ce qui repousserait le problème jusqu’en 2023. Par ailleurs, les Rockets vont vouloir récupérer une monnaie d’échange sans attendre plusieurs saison afin d’entourer leurs jeunes dans le nouveau projet qu’ils ont lancé.

Pour résumer : un buy-out irait parfaitement à John Wall, mais pas à Houston. Un trade conviendrait en revanche à tout le monde, mais il semble impossible d’en monter un à ce stade à cause du salaire gargantuesque de J-Wall. Bref, c’est l’impasse, ça pourrait le rester un bon moment… et Wall ne jouera très vraisemblablement aucun match avec Houston tant que la situation ne sera pas réglée.

Publicité

Rien n’est évidemment sûr à l’heure actuelle, mais les Rockets ont une grosse décision à prendre avant le début de saison. Ne soyez donc pas surpris si John Wall, qui ne fait pas partie du projet, reste au frigo en attendant un buy-out ou l’été prochain…

Houston Rockets John Wall NBA 24/24

Feed NBA 24/24