Publicité

NBA – La stat méconnue la plus dingue sur Michael Jordan

La légende NBA des Chicago Bulls, Michael Jordan, porte le trophée Larry O'Brien devant les yeux de Jerry Krause, Phil Jackson et Scottie Pippen
Andrew D. Bernstein

Michael Jordan est une telle icône que les fans pensent tout savoir de lui et de ses exploits. Pourtant, certaines statistiques méconnues peuvent encore surprendre. Par exemple, un chiffre vient de prouver son instinct du tueur.

Publicité

S’il y a bien un athlète qui n’a pas besoin d’introduction dans l’histoire de la NBA, c’est Michael Jordan. En effet, la légende des Bulls a largement transcendé le monde du sport, et tout le monde connait désormais son importance dans la démocratisation de la balle orange dans le monde et surtout son palmarès surhumain. Même les non-passionnés savent qu’il est considéré comme le GOAT.

Il faut dire qu’il a absolument tout gagné dans sa carrière, ce qui aide pour se faire connaitre. Rookie de l’Année, Défenseur de l’Année, MVP de la saison régulière à cinq reprises, champion NBA et MVP des Finales six reprises en six participations… Palmarès auquel il faut ajouter 14 sélections pour le All-Star Game, 11 pour les équipes All-NBA, et surtout 10 titre de meilleur marqueur de la saison.

Publicité

Ces accolades sont si mythiques, si légendaires, que tous les fans ou presque les connaissent… Malgré tout, il y a des chiffres qui restent encore assez méconnus concernant MJ. Par exemple, le site FadeAway World nous apprend une chose assez folle : His Airness n’a jamais perdu un match pour le titre. Que ce soit en NCAA, en NBA, ou en sélection nationale !



Publicité




Michael Jordan a commencé sa carrière par un titre NCAA avec North Carolina, dans un match qu’il a terminé avec 16 points et 9 rebonds, de quoi laisser entrevoir de belles promesses. En NBA ensuite, tout le monde connait son instinct du tueur avec ces 6 titres qui ont fait sa légende et celle des Bulls dans les années 90′. Mais ce qui est vraiment fou, c’est que même à l’international il n’a jamais tremblé.

En 1983, avant même son arrivée en NBA, MJ a remporté les Jeux Panaméricains en étant élu meilleur marqueur de Team USA, avant d’enchainer par une victoire olympique l’été suivant. Il a remporté ses deux autres médailles mondiales en 1992 avec la Dream Team, lors des Jeux des Amériques puis lors des Jeux Olympiques de Barcelone. Concrètement, tomber sur MJ pour un titre était un synonyme de défaite.

Publicité

Michael Jordan est une légende, ce n’est plus à prouver. Ce qui est incroyable, c’est que même 20 ans après sa retraite, des chiffres hallucinants viennent renforcer un peu plus ce statut.

All-Time Michael Jordan NBA 24/24 Stats, records

Feed NBA 24/24