Publicité

NBA – Bradley Beal franco sur la drague polémique de Westbrook

La star NBA des Washington Wizards, Bradley Beal, a réagi franco à la drague effectuée par son ancien coéquipier, Russell Westbrook, pour rejoindre les Los Angeles Lakers
Stephen Gosling / DR

Sujet de nombreuses rumeurs de trade cet été, Bradley Beal aurait notamment été encouragé à quitter les Wizards par… Russell Westbrook. Il a justement évoqué les dessous de ces discussions avec son désormais ex-coéquipier, ce lundi.

Publicité

Sans que cela ait véritablement été prémédité, il a fait ses valises avant même que le trade ne puisse être officialisé par la ligue. Auteur d’une belle saison aux Wizards, Russell Westbrook ne s’y sera finalement attardé qu’un an. La fin de parcours encourageante de la franchise, éliminée au premier tour des playoffs par les Sixers, ne l’aura ainsi pas conduit à poursuivre l’aventure sur place.

En quittant Washington, le Brodie a donc laissé derrière lui Bradley Beal, qui a quant à lui décidé de rester loyal envers D.C. Pourtant, la pression pour qu’il quitte la capitale américaine était forte, que ce soit dans les médias… ou en interne. Dans un papier pour The Athletic, Bill Oram, Shams Charania et Sam Amick révèlent en effet que Westbrook lui-même aurait tenté de persuader son coéquipier star de plier bagages.

Publicité

Et avant que Westbrook en vienne à appeler Ted Leonsis (pour qu’il le trade aux Lakers), il a essayé de convaincre Beal, durant les semaines qui précédaient la Draft, qu’ils devraient tous les deux demander à partir de Washington, d’après des sources. Faute de voir Beal se montrer désireux de demander son trade, Westbrook espérait que Beal allait au moins soutenir sa démarche pour rejoindre L.A. – ce qu’il a, d’après des sources, fait.



Sans même lui suggérer l’idée de se retrouver aux Lakers, Russ aurait aimé voir Beal prendre son envol, et sans doute rejoindre un prétendant plus affirmé au titre. Conseil qu’a préféré ne pas suivre l’arrière, qui a donc débarqué dans une tenue des Wiz’ ce lundi, à l’occasion du Media Day. Ce dernier a d’ailleurs accepté de revenir sur ces fameux échanges avec son ancien meneur, comme le rapporte Quinton Mayo.

Publicité




Ça arrive tous les jours. Les joueurs vont avoir des discussions. Je ne me trouvais pas dans le même état d’esprit que lui lorsqu’il souhaitait partir. On a eu de très bonnes conversations qui ont mené à son départ… je suis heureux pour lui, on a bien parlé.

S’il ne dément pas l’existence de ces conversations avec Westbrook, Beal tente néanmoins de minimiser leur importance. Un moyen de dédouaner le MVP 2017, tout en maintenant une relation de confiance avec son équipe et ses supporters. Il ajoute par ailleurs qu’il voit aujourd’hui d’un bon œil le trade monté avec les Angelinos.

Je suis assurément déçu d’avoir perdu Russ, mais au bout du compte, en voyant les pièces qu’on a pu récupérer en retour – la profondeur d’effectif et l’expérience… J’aime les joueurs avec lesquels on travaille.

Publicité

Bradley Beal joue carte sur table concernant son intersaison, et admet sans sourciller que Russell Westbrook lui a suggéré de quitter D.C. Une confirmation qui ne devrait pas arranger l’image du Brodie à Washington !

Feed NBA 24/24