Publicité

NBA – La franchise que les Lakers ont exaspérée cet été

LeBron James, Anthony Davis, et d'autres Lakers font la fête en NBA
Essentially Sports (DR)

Extrêmement prolifiques pendant l’intersaison, les Lakers n’ont toutefois pas fait que des heureux au sein de la ligue. Une équipe en particulier a très mal pris l’activité des Pourpres et Ors… notamment parce que ces derniers leur auraient fait un sale coup !

Publicité

Si les Lakers a fait un véritable carton cette saison, recrutant des joueurs comme Carmelo Anthony, Dwight Howard ou encore DeAndre Jordan, un joueur de renom s’est lui fait recaler à la dernière seconde par eux : Buddy Hield, scoreur en chef de Sacramento. À l’origine, l’arrière était tout en haut de la liste de recrutement du front office mené par Rob Pelinka, afin d’apporter du scoring derrière LeBron James et Anthony Davis.

Pourtant, le deal a éclaté à la dernière seconde, et ce pour une raison simple : Russell Westbrook. La disponibilité de ce dernier alors qu’il était encore à Washington a ainsi été vu comme une aubaine unique, d’après The Athletic. Résultat, Pelinka & co. étaient même prêts à tirer un trait sur Buddy Fresh, car estimant que le meneur des Wizards avait plus à apporter :

Publicité

Une fois que Westbrook a persuadé les Wizards de s’engager avec L.A., les Lakers ont fait le choix de renoncer à l’option Hield, également. Même si Hield était plus naturellement adapté à leur structure, les Lakers ont estimé que Westbrook faisait d’eux une équipe plus dangereuse en post-season. Il s’agissait, en fait, de choisir entre un joueur qui, selon eux, pouvait faire la différence dans une course au titre de 16 matchs et un autre dont les talents n’avaient été utilisés qu’en saison régulière.



Il est vrai que malgré tout son talent, le Bahamien n’a encore jamais disputé une seule joute de playoffs, contrairement au Brodie qui a même déjà vécu les Finales NBA en 2012. On peut donc comprendre la logique du côté des Angelinos… Ce qui n’empêche pas que le revirement n’a pas du tout plu au rival du nord de la Californie :

Publicité




La décision a laissé la direction de Sacramento furieuse, selon des sources. Les Kings n’avaient aucune idée qu’ils étaient même en concurrence avec un accord avec Westbrook, et ils n’étaient pas les seuls à être stupéfaits par ce revirement.

Quand on sait que les deux franchises se partagent un contentieux depuis les finales de conférence 2002 et un scandale d’arbitrage, pas étonnant que les Kings l’aient en travers de la gorge. D’un autre côté, l’intérêt des Pourpres et Ors pour RW était notoire, ce qui pousse à s’interroger sur les dirigeants de Sac-Town. Ont-ils suivi les rumeurs pendant l’intersaison ? Rien n’est moins sûr, a priori.

Publicité

Ce n’est pas demain la veille que les Lakers et les Kings deviendront amis, surtout après l’affaire Buddy Hield… Les duels de divisions seront donc particulièrement intéressants à suivre cette saison !

Feed NBA 24/24