Publicité

NBA – « Les joueurs ne respectent pas LeBron, personne n’aurait osé parler comme ça à Jordan »

NBA MJ et LeBron snobé pour le GOAT
DR

LeBron James a beau être une légende du jeu, cela ne l’empêche pas de se faire railler à l’occasion. Or, d’après un célèbre détracteur du King, ce serait un désaveu pour ce dernier… Un Michael Jordan par exemple n’aurait jamais subi un tel affront !

Publicité

Si les Lakers ont enfin lancé leur campagne avec une première victoire contre Memphis, l’entame de la saison fut assez compliquée. Les deux défaites face aux Warriors et aux Suns ont laissé des traces dans l’effectif, et notamment auprès de LeBron James. Ce dernier s’est ainsi distingué en trash-talkant violemment un adversaire, lors du match face à Phoenix. La raison ? Le joueur en question, Cameron Payne, avait provoqué le n°6.

Si cette scène a évidemment fait parler d’elle, cela est également apparu comme une aubaine pour les détracteurs du King. Il suffit d’écouter Skip Bayless pour s’en rendre compte ! Au cours de l’émission Undisputed, l’analyste vétéran a tout simplement clamé que c’était la preuve que l’ailier n’était pas estimé par ses pairs. Il en profite pour faire une énième comparaison avec un certain Michael Jordan :

Publicité

Skip Bayless détruit encore LeBron James face à Michael Jordan



Cela vous montre que Cameron Payne, ces joueurs ne respectent pas LeBron. Personne n’a fait ça à Michael Jordan. Personne n’aurait osé parler comme ça à Jordan. À l’époque, Jordan aurait juste gloussé et dit « je t’aurai la prochaine fois ». Et la prochaine fois, il aurait été sur Cameron Payne dès le début du match. Tout le monde avait peur de lui.

Publicité




Il est vrai que quand on connaît toutes les histoires autour de His Airness et son côté compétiteur acharné, on voit mal quelqu’un d’assez fou pour s’en prendre de la sorte à lui. Cela étant dit, il y a bien sûr eu les Bad Boys, comme l’indique Shannon Sharpe ! D’autant plus qu’à l’époque, l’antagonisme entre joueurs était beaucoup plus toléré par la ligue. Aujourd’hui, ce genre d’échange verbal flirte régulièrement avec des sanctions.

Pour autant, dire que le Chosen One n’est pas respecté semble être une déclaration bien fausse. On parle là du visage de la ligue depuis bientôt 20 ans après tout, et il a énormément contribué à ce que les joueurs NBA aient plus de pouvoir vis-à-vis des franchises. Ce n’est pas un hasard si chaque année, de nombreux rookies déclarent que c’est l’adversaire qu’ils ont le plus hâte d’affronter. Demandez à Cade Cunningham ce qu’il en pense !

Publicité

LeBron pas respecté ? Skip Bayless s’emporte certainement un peu trop, sur ce coup-là. C’est peut-être son cas en tant que hater, mais pas sûr que le reste de la ligue partage son avis !

En direct : toute l'actu NBA