Publicité

NBA – Rudy Gobert détruit : « Il n’y a que ta mère pour apprécier ta perf »

rudy gobert, héros malgré lui
DR

Énorme depuis le début de saison, Rudy Gobert n’échappe cependant pas aux critiques occasionnelles. La dernière en date est toutefois en dessous de la ceinture, puisqu’elle implique la mère du triple Défenseur de l’Année ! Il faut se calmer, là…

Publicité

Si la saison dernière s’était achevée en grosse déception pour lui et ses coéquipiers, il semble que Rudy Gobert ait su la mettre de côté pour attaquer la campagne en cours. Après trois matchs, le Jazz est ainsi déjà sur le podium de la conférence Ouest, seulement devancé par les Warriors mais avec un bilan parfait. The Stifle Tower est d’ailleurs en forme olympique depuis la reprise, tournant à 18.7 points et 19 (!) rebonds par rencontre ! C’est ce qu’on appelle mettre les bouchées double.

Récemment opposé à Denver, Utah en a profité pour adresser un gros message à la ligue, en s’imposant 122-110 au terme d’un match géré de main de maître dans le money time. Les Nuggets ont en plus subi un coup du sort, le MVP Nikola Jokic devant sortir sur blessure après un choc avec Rudy. Qu’importe pour le Français, qui a décidé de saisir l’occasion au vol. Au total, ce sont 23 points et 16 rebonds qui sont tombés dans son escarcelle.

Publicité

Kevin Harlan saccage Rudy Gobert pour sa maladresse aux lancers

Seule ombre au tableau pour Gobzilla : son adresse aux lancers francs, qui a laissé à désirer contre les Pépites. Avec seulement 9/16 sur la ligne, l’intérieur a en effet gâché pas mal de cartouches qui auraient fait gonfler ses stats, mais aussi l’avance de son équipe. Cela lui a d’ailleurs valu une punchline d’une violence inouïe ! Celle-ci est signée Kevin Harlan, commentateur vétéran que l’on peut aussi entendre sur les jeux NBA2K :



Kevin Harlan sur les lancers de francs de Rudy Gobert, cette nuit : « une performance que seule une mère peut aimer ».

Publicité




Pour la peine, on reste estomaqué devant une telle sortie verbale. On ne serait pas du tout surpris que le Frenchy n’ait pas non plus apprécié… En tant que voix de la ligue et des médias, Harlan n’aurait certainement pas dû se permettre une telle déclaration à l’antenne. Même si on imagine que les haters de Rudy ont dû faire la fête en entendant ses mots…

Fort heureusement, cet incident peu glorieux ne change rien au résultat du match. Grâce à cette grosse victoire, le Jazz reste invaincu sur la saison en cours et semble donc reparti sur les mêmes bases que l’an passé. Quin Snyder et ses hommes espèrent cependant une issue différente, eux qui ont échoué au deuxième tour face aux Clippers. Cette fois, les Mormons espèrent bien aller plus loin, et peut-être même jusqu’au bout.

Publicité

Il faudra attendre de voir si Rudy Gobert réagit à la phrase brutale de Kevin Harlan, mais il en aurait en tout cas la légitimité. Certaines choses ne peuvent pas se dire publiquement…

Déclarations Les Français (NBA) NBA 24/24 Rudy Gobert Utah Jazz

En direct : toute l'actu NBA