Publicité

UFC 267 – Le militaire français Benoît Saint-Denis morfle salement pour sa 1ère à l’UFC ! (vidéo)

Benoit Saint-Denis morfle salement à l'UFC 267
(DR)

Parmi les prestigieux noms à fouler l’octogone de l’UFC 267, un outsider français était également sous le feu des projecteurs : Benoît Saint-Denis. Ex-membre des forces spéciales tricolores, le militaire rêvait en grand dans la cage ce samedi soir. Malheureusement pour lui, les violentes attaques de son adversaire ont fait des dégâts.

Publicité

Depuis la prestigieuse ville d’Abu Dhabi aux Émirats arabes unis, l’UFC 267 a tenu toutes ses promesses : pendant qu’Islam Makhachev a écrasé Dan Hooker en un seul round expéditif, le mastodonte Glover Teixeira a dominé Jan Blachowicz du haut de ses 42 ans. Le Brésilien en a ainsi profité pour marquer l’histoire du championnat, devenant le plus vieux combattant à remporter une ceinture UFC.

Autre affiche croustillante, dans la carte préliminaire, celle de Benoît Saint-Denis. Cet ancien militaire d’élite français (membre des forces spéciales) faisait sa grande première dans l’octogone de l’UFC. Invaincu en carrière professionnelle avant la 267ème édition (8 victoires, toutes avant la limite de temps), il se devait de faire ses preuves dans la plus prestigieuse ligue au monde pour espérer gravir les échelons. Manque de chance, la belle histoire n’a finalement pas eu lieu.

Publicité

Benoît Saint-Denis s’incline à l’UFC 267… mais héroïquement

Pour son premier combat sous les yeux de Dana White, Benoit Saint-Denis affrontait ainsi le Brésilien Elizeu Dos Santos, 34 ans et 22 victoires chez les professionnels avant l’opposition de ce samedi soir (pour seulement 7 défaites). Un adversaire de taille donc pour le guerrier français, qui en a malheureusement fait les frais : si le premier round était plutôt bien équilibré, BSD s’est fait complètement déborder dans le suivant. Une défaite inévitable, même s’il réussira à éviter le KO malgré de violents coups dont plusieurs en pleine tête.



Publicité

Si la victoire de Dos Santos est unanime (29-26, 29-26, 29-26), la presse française comme américaine ne peut que souligner le courage Benoît Saint-Denis. Une photo partagée par l’UFC Europe illustre d’ailleurs toute la combativité du Français, vaillant jusque dans les ultimes secondes :

SAUVAGE 🤯

Vous ne pouvez pas douter du cœur de Benoit Saint-Denis 🇫🇷 après cette performance ! #UFC267

Publicité

Beaucoup plus expérimenté, Elizeu Dos Santos était trop fort pour Benoit Saint-Denis. Si le militaire français n’a clairement pas à rougir de sa prestation, il faut maintenant espérer que l’UFC lui offre une seconde chance de faire ses preuves.

Multisports UFC

En direct : toute l'actu NBA