Publicité

NBA – La police de Los Angeles lourdement punie après le scandale du crash de Kobe !

Kobe et Vanessa Bryant et le Shérif Villanueva
(DR)

Gravement accusée suite à la révélation de photos de la scène d’accident de Kobe Bryant et de 8 autres victimes, le Conté de Los Angeles a accepté de mettre la main à la poche pour indemniser quelques familles. En revanche, Vanessa doit quant à elle encore rester en attente !

Publicité

La plupart des fans de NBA se souviennent encore d’où ils se trouvaient, et quelle activité ils pratiquaient au moment d’apprendre la terrible nouvelle. Le 26 janvier 2020, la planète de la balle orange s’arrêtait subitement, en apprenant le décès tragique de Kobe Bryant. L’espace de quelques heures, des millions d’adorateurs à travers le monde sont ainsi restés rivés sur leur téléphone, découvrant les unes après les autres les dramatiques informations.

Au milieu des innombrables rapports effectués ce jour-là, plusieurs ont pris des allures d’accusations à l’encontre des forces de l’ordre de Los Angeles. Certains agents du conté auraient ainsi pris et diffusé des photos de la scène du crash, violant de fait l’intimité des neuf victimes. Depuis, les familles endeuillées tentent d’obtenir réparation, par le biais de démarches administratives longues et complexes.

Publicité

La police de LA paie 2.5M$ pour ses écarts liés à la mort de Kobe

Les plaintes et affaires judiciaires se sont multipliées à la suite de l’accident, toutes étant traitées de façon individuelle par les autorités compétentes. Selon Associated Press, deux d’entre elles seraient désormais sur le point d’être closes, tandis que certains proches des personnes disparues et la police de Los Angeles auraient trouvé un terrain d’entente financier.



Le Conté de Los Angeles a accepté ce mardi de verser 2.5 millions de dollars à deux familles qui ont perdu certains de leurs membres dans le crash d’hélicoptère de l’an dernier, ayant tué Kobe Bryant, sa fille et sept autres personnes. Le Board de Superviseurs a approuvé un accord dans deux dossiers fédéraux initiés par les familles Altobelli et Mauser, affirmant qu’elles ont souffert de détresse émotionnelle vis-à-vis des photographies de la scène, qui auraient été prises ou partagé par des policiers du Conté de Los Angeles et des pompiers.

Publicité




Un juge va dorénavant devoir valider ledit accord, avant de mettre un terme aux procédures lancées par les familles Altobelli et Mauser, proches de celle du Mamba. Vanessa, elle, va devoir poursuivre son combat juridique pour obtenir le même type de dédommagement.

Un dossier similaire monté par la veuve de Bryant se poursuit malgré tout. (…) Un juge fédéral a statué ce lundi qu’elle n’aurait pas à subir des tests psychologiques indépendants, que le conté assurait nécessaires pour déterminer si elle souffrait de détresse émotionnelle.

Il faudra en effet attendre encore plusieurs mois pour espérer voir Vanessa obtenir gain de cause, elle qui vas priori devoir se rendre au tribunal pour plaider sa cause.

La semaine dernière, le juge a ordonné au shérif et au chef du service d’incendie de faire une déposition dans ce dossier, qui sera soumis à un procès en février.

Publicité

Les suites judiciaires du crash de Kobe Bryant se concluent progressivement, même si Vanessa va encore devoir patienter pour toucher la moindre compensation économique pour les désagréments subis.

Buzz Kobe Bryant NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA