Publicité

NBA – LeBron déglingué par le porte-parole du jeune qui secoue l’Amérique !

NBA LeBron très actif pendant l'intersaison
DR

LeBron James, en tant que leader dans la communauté afro-américaine, est forcément très intéressé par le procès qui se déroule actuellement à Kenosha. Il a d’ailleurs donné son avis sur les réseaux sociaux… Et il s’est fait détruire par le porte-parole de l’accusé.

Publicité

En août 2020, un officier de la police de Kenosha, dans le Wisconsin, tirait et blessait sérieusement Jacob Blake, un afro-américain de 29 ans qui était au volant de sa voiture et qui a simplement voulu protéger sa copine, assise sur le siège passager. Quelques mois après le meurtre de George Floyd dans le Minnesota, les États-Unis s’étaient à nouveau embrasés dans une vague de protestation contre ces évènement malheureusement trop récurrents.

Et au cours d’une nuit de révolte à Kenosha, lieu du drame, le jeune Kyle Rittenhouse, 17 ans au moment des faits et arrivé armé depuis un état voisin, abattait deux manifestants et blessait un troisième. Son procès a lieu actuellement, il risque la prison à perpétuité, et les images de ses larmes dans la salle d’audience ont fait le tour du monde. LeBron James a même réagi avec un second degré à peine caché.

Publicité

LeBron détruit pour ses moqueries sur Kyle Rittenhouse

Quelles larmes ? Je n’en ai pas vu une seule. Mon gars il faut arrêter le cinéma ! Ce garçon a mangé du citron avant d’entrer au tribunal. 🤣



LeBron James ne croit pas une seconde en ces larmes. Pour le King, toujours très impliqué sur les questions de société, ce n’était visiblement qu’un moyen de s’attirer la sympathie du jury afin de réduire sa peine, si peine il y a. En tout cas, ces moqueries qui ont touché plus de 250.000 internautes n’ont pas plu à la défense du jeune homme. Son avocat, de passage sur Fox News, n’a pas hésité à le faire savoir avec un beau tacle sur la situation actuelle des Lakers.

Publicité




Kyle Rittenhouse n’était absolument pas en train de verser de fausses larmes. Si j’avais un mot à faire passer à LeBron James, ce serait simplement de se soucier de l’état de ses Lakers. Et s’il avait l’occasion de s’assoir et d’échanger avec Kyle, je suis persuadé qu’ils pourraient trouver la solution pour réparer ce système qui permet au procureur de faire subir à Kyle ce qu’il subit actuellement.

Aïe… Le tacle qui fait bien mal ! Annoncés comme une superteam, les Lakers peinent à trouver des automatismes, et selon l’avocat de Kyle Rittenhouse, c’est une situation qui devrait préoccuper le King, bien plus que ce procès sous haute tension. Mais LeBron, en tant que leader dans la communauté afro-américaine, n’est pas près d’abandonner ce rôle, quelque soit sa situation sportive.

Publicité

LeBron James est toujours une cible de choix dans ces situations. Il est très vocal quand il s’agit de défendre sa communauté, et ses opposants ne manquent jamais l’occasion de le tacler.

En direct : toute l'actu NBA