Publicité

NBA – La révélation dingue sur le début de saison de Kevin Durant !

Le gros aveu de Kevin Durant après son énorme performance ! NBA
DailyNews (DR)

Présent dans la discussion du MVP depuis ses premières apparitions, Kevin Durant maintient un rythme effréné cette saison. Pourtant, la star des Nets évolue dans des conditions on ne peut plus particulières sur les parquets !

Publicité

Les observateurs et analystes qui annonçaient qu’il ne retrouverait jamais son niveau d’antan suite à sa rupture du tendon d’Achille doivent se faire tout petits. Privé d’une saison entière à cause de cette terrible blessure, contractée lors des Finales 2019, Kevin Durant parait paradoxalement plus fort qu’avant depuis son retour sur les parquets. Au point que son début d’exercice 2021-22 se révèle presque indécent.

Meilleur scoreur de la ligue (29.6 points par match), le Slim Reaper fait parfaitement oublier l’absence de Kyrie Irving. Mieux, il figure en bonne position dans la course au MVP. Il faut dire que ses pourcentages, tout bonnement insolents (58.6% au tir, 42.4% à 3 pts), lui permettent de palier son volume de tirs (19ème de la ligue) et de lancers francs tentés (7ème). Les chiffres de ses cinq derniers matchs résument à merveille son niveau actuel.

Publicité



À première vue, KD semble donc bien avoir laissé derrière lui ses soucis physiques, et afficher une forme optimale pour carburer de la sorte. Une scène anodine durant la rencontre face au Thunder, lors de laquelle il a manipulé son épaule droite, a pourtant soulevé des interrogations chez les journalistes. Ohm Youngmisuk d’ESPN a donc sondé Steve Nash sur le sujet… qui a confirmé les soupçons.

Publicité




Kevin Durant au firmament… avec une épaule diminuée

Il a un petit souci. Mais le ballon rentre toujours dans le panier, donc je pense qu’il s’accroche. Je ne pense pas que ce soit le genre de choses que l’on s’attend à voir empirer, donc il se contente de jouer malgré la douleur. Ce n’est pas quelque chose de terrible.

Voir un joueur performer malgré un petit pépin physique n’a rien de rare en NBA. Cela fait même plutôt partie des coutumes. Néanmoins, le fait que Durantula affiche une telle adresse, alors que l’épaule dont il se sert pour tirer le fait souffrir, a de quoi fortement impressionner. Le principal intéressé n’a d’ailleurs pas joué son Calimero en conférence de presse, et a souhaité rassurer les fans au sujet de son articulation.

Elle est solide. Un peu douloureuse ici et là, mais j’ai joué, et ça ne m’a pas trop dérangé. Je vais continuer à recevoir des traitements, et prendre ça au jour le jour.

Publicité

Candidat XXL au MVP, Kevin Durant détruit la concurrence… avec une épaule de tir handicapée. L’humiliation est sévère pour les équipes sur lesquelles le leader de Brooklyn a roulé !

Brooklyn Nets Kevin Durant NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA