Publicité

NBA – « Ce qui me motive ? Les gens qui me croyaient rincé, fini »

Un joueur clé des Bulls absent toute la saison ! NBA
(DR)

Plus le temps passe, et moins l’âge a un impact sur les joueurs. La preuve, LeBron James, Stephen Curry et Kevin Durant sont encore au sommet malgré le poids des années. Et il y a un joueur qui a été particulièrement motivé par tous ceux qui le pensaient terminé.

Publicité

Ce début de saison NBA est marqué par de nombreux retours au premier plan de la part de joueurs que l’on ne pensait plus forcément en mesure de briller au plus haut niveau, ou qui ont été lourdement critiqués ces derniers temps. Malgré des résultats mitigés sur le plan collectif, Carmelo Anthony retrouve une seconde jeunesse chez les Lakers avec 15.5 points et 4 rebonds de moyenne, mais surtout 45% de réussite derrière l’arc, sa meilleure marque en carrière !

Chez le rival Clippers, c’est Paul George qui redore son image auprès des observateurs avec un premier mois de compétition époustouflant. Avec plus de 27 points, 8 rebonds et 5 passes décisives de moyenne, il endosse parfaitement le rôle de n°1 en l’absence de Kawhi Leonard, et il porte ses Clippers à une belle 6ème place de la conférence Ouest. S’il conserve son niveau actuel, son équipe sera difficile à manœuvrer en playoffs…

Publicité

DeMar DeRozan motivé par les critiques

Mais le joueur qui fait le plus parler de lui en ce début de saison, après être quelque peu tombé dans l’oubli, c’est DeMar DeRozan. Lors de sa signature à Chicago certains journalistes n’hésitaient pas à le qualifier de pire arrivée de l’été, un avis qui semble totalement à côté de la plaque aujourd’hui. Les Bulls ont l’un des meilleurs bilans, et lui brille dans ce nouveau système qui lui permet d’être un vrai n°1. Il a expliqué à The Athletic comment les critiques l’aident à se motiver au quotidien.



Les gens disaient que j’étais complètement rincé sur ces dernières saisons. Il y a de nombreuses narratives qui expliquent que je ne colle pas dans l’effectif des Bulls… Il y a plein de choses que je peux utiliser pour me motiver. Je veux simplement être un gagnant et apprécier ce parcours.

Publicité




À San Antonio, DeMar DeRozan devait se plier à un système basé sur le collectif et qui ne favorise pas les statistiques individuelles, alors forcément, certains analystes le pensaient perdu pour le haut niveau. Mais avec 26.9 points, 5.4 rebonds et 4.1 passes décisives par rencontre sur ce premier mois, l’ailier montre qu’il en a encore sous la pédale. D’ailleurs, pour JJ Redick, il mérite une place dans la conversation pour le titre de MVP !

Parce qu’il était à San Antonio personne ne l’a vu, mais la saison dernière DeRozan a enregistré sa meilleure moyenne de passes décisives en carrière. Pour moi il n’a jamais été aussi complet, il commence même à mettre des 3 points. Si on devait faire un classement dans la course au MVP, il serait 3ème derrière Stephen Curry et Kevin Durant.

Publicité

DeMar DeRozan a retrouvé une seconde jeunesse dans cette conférence Est qu’il connait si bien. La question qui se pose désormais est de savoir s’il pourra briller en playoffs, période qu’il redoutait tant lors de son passage chez les Raptors…

Chicago Bulls Déclarations DeMar DeRozan NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA