Publicité

UFC – Fou de rage, Conor McGregor menace le gouvernement irlandais… puis supprime !

Conor McGregor menace le gouvernement irlandais à cause du covid !
@thenotoriousmma / William Murphy (Creative Commons)

Conor McGregor n’oublie jamais de menacer quand quelque chose ne lui convient pas. Et que ce soient ses adversaires à l’UFC ou bien les membres les plus haut-placés de son propre pays, ça ne fait aucune différence pour lui ! Le Notorious vient par exemple de s’attaquer au gouvernement irlandais dans une série de tweets sauvages, rapidement supprimée. Explications.

Publicité

Irlandais pure souche, Conor McGregor passe la plupart de son temps dans son pays natal quand il ne combat pas à l’UFC. Il est même le propriétaire d’un pub dans la périphérie de Dublin, le célèbre « Black Forge », qui propose bien souvent des soirées complètement endiablées. Le problème, c’est que son établissement, comme tous les autres en Irlande, va bientôt subir de nouvelles mesures très restrictives.

Face à l’épidémie, le gouvernement irlandais a effectivement annoncé la mise en place d’un couvre-feu dès minuit pour tous les bars, restaurants et discothèques à partir du jeudi 18 novembre. Fou de rage après l’officialisation de cette mesure, McGregor s’est lancé dans une série de tweets enflammés à l’encontre du gouvernement irlandais. Notamment le vice-premier ministre Leo Varadkar, le premier ministre Micheal Martin et plus généralement le NPHET, l’organisme de santé publique en Irlande.

Publicité

Des propos tellement violents que le Notorious les a très vite supprimés pour éviter de s’attirer trop d’ennuis. Le média Irish Mirror a cependant pu conserver une bonne partie de ses messages, dont voici les traductions en Français :

Conor McGregor (via son compte Twitter) : Frustré par ces nouvelles restrictions en Irlande. On a fait notre part du travail et on a suivi les règles. Le NPHET nous a dit le mois dernier qu’on avait presque vaincu le virus. Et pourtant on revient à nouveau en arrière. Tout ce qu’on demande c’est de la clarté, on a absolument pas depuis le début de cette pandémie



L’Irlande et son peuple, avec son taux de vaccination élevé, après avoir enduré le plus long confinement de l’histoire du monde libre, ne sont pas à blâmer pour le manque de ressources de notre système de santé. Ce sont les membres du gouvernement qui le sont ! Presque 3 ans avec la confiance du peuple, et maintenant ça. L’Irlande va se soulever !

Publicité




Conor McGregor accuse le vice-premier ministre irlandais

Que Leo Varadkar [le vice-premier ministre, ndlr] parle aujourd’hui depuis un pays étranger et blâme les non-vaccinés, c’est le commentaire le plus diviseur que j’ai jamais vu jusqu’à présent. Ce ne sont ni les vaccinés ni les non vaccinés, ni aucun citoyen irlandais d’ailleurs, qui sont responsables de ce manque de préparation. C’est le gouvernement !

Le peuple va se soulever ! Le discours de ce soir c’était comme une révélatation pour moi. Quand l’Irlande va se soulever, le monde sera prévenu. Ça fait presque 3 ans qu’on soutient. On s’est mobilisés à maintes reprises ! On a fait bien plus que ce qui nous était demandé ! Et pourtant, tout ce qu’on reçoit en retour, c’est toujours plus de discours hypocrites ! Quelle audace !

Publicité

Missiles envoyés pour Conor McGregor, fou de rage après l’annonce des nouvelles restrictions ! Mais face à un « adversaire » plus puissant que lui, le Notorious a préféré faire machine arrière pour éviter toutes complications. Surtout qu’il appelait quand même à une révolte en Irlande…

Conor McGregor Fight Multisports UFC

En direct : toute l'actu NBA