Publicité

NBA – L’avis choc de Dennis Rodman sur un débat bouillant

Dennis Rodman et Scottie Pippen
ESPN (DR)

Surtout connu pour son excentricité, Dennis Rodman est aussi capable d’aborder divers sujets avec beaucoup de sérieux et de lucidité. A ce titre, l’avis récemment donné par le fantasque ailier-fort sur un épineux débat a de quoi surprendre… et mériter le respect.

Publicité

Si le grand public a surtout retenu les mille et une coupe de cheveux, la rubrique faits-divers et les voyages à Las Vegas, Dennis Rodman était avant tout un formidable joueur de basket, dans un registre très différent des prototypes. Pas du tout intéressé par le scoring, le numéro 91 s’est trouvé une passion pour les rebonds, alors pourtant qu’il était petit pour son poste (2m01, soit la même taille que LaMelo Ball, Luka Doncic ou encore Jimmy Butler).

Mais par son sens aiguisé de l’anticipation, sa hargne et une part de don naturel, D-Rod est devenu un des joueurs les plus dominateurs de l’histoire en la matière. Entre 1991 et 1998, Rodman a disputé 7 saisons, a joué dans 3 équipes différentes… a été 7 fois meilleur rebondeur de la ligue, avec une moyenne de 16.7 prises sur la période.

Publicité

Dennis Rodman joue la carte de la modestie face aux géants

De quoi faire de lui le meilleur rebondeur jamais vu sur un parquet NBA ? Beaucoup le pensent… mais pas Rodman lui-même, qui a réfuté la chose au micro de GQ :

Ca a l’air trop fou pour dire des choses pareilles. Je dirais plutôt Bill Russell ou Wilt Chamberlain, même si, certes, c’était une époque différente.



Russell et Chamberlain ont en effet longtemps régné sur les raquettes, en claquant fréquemment la barre des 20 rebonds de moyenne sur une saison. Cependant, les deux hommes étaient nettement plus grands, plus athlétiques (surtout dans le cas du Big Dipper), et évoluaient à une époque où la concurrence était moins acharnée dans l’antre de la peinture.

Publicité




Pour ces raisons, et même s’il le nie, Dennis Rodman restera pour longtemps encore le meilleur rebondeur de l’histoire aux yeux de nombreux fans et observateurs, et à juste titre. Un talent acquis à force de travail, encore et toujours, comme il le précise :

Larry Bird, Magic Johnson, James Worthy, tous ces gars, ces légendes… Je me suis donné pour mission de savoir comment chacun jouait, donc je me suis focus, focus et encore focus. J’ai travaillé sur la défense chaque jour pendant 2 ans, et d’un coup, j’avais perfectionné ça au point où je savais comment les autres joueurs allaient réagir avant qu’eux-mêmes le sachent.

Publicité

Dennis Rodman est modeste, contrairement à ce que ceux qui ne le connaissent que superficiellement pourraient penser. Toutefois, personne ne lui en aurait voulu d’avoir été un peu plus sûr de lui au moment d’évoquer le fameux débat !

Déclarations Dennis Rodman NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA