Publicité

NBA – Russell Westbrook imbuvable en conférence de presse après la défaite

Russell Westbrook après le match
NBA (DR)

Lourdement battus la nuit dernière sur le parquet de Boston, les Lakers continuent de végéter à la 9ème place de la conférence Ouest. Une situation qui commence à peser sur Russell Westbrook, particulièrement peu loquace et accommodant lors de son passage devant la presse après la rencontre…

Publicité

Encore une sale soirée. Corrigés par les Celtics (130-108), les Lakers n’ont pas vraiment existé sur le parquet du TD Garden, alors pourtant que LeBron James effectuait son retour tant attendu dans la line-up. Si le King a été au niveau escompté pour un comeback (23 points et 6 rebonds en 32 minutes), tout comme Anthony Davis (31 pions), les Angelinos n’ont pas pu compter sur un Russell Westbrook des grands soirs.

Avec 12 points, 6 passes et 4 rebonds, le Brodie a été plutôt maladroit (5/13 au tir, 1/4 au lancer) et handicapé par ses 5 fautes. Encore loin du niveau qu’il aimerait afficher dans son Los Angeles natal, l’ancien MVP n’était pas d’une humeur fracassante lorsqu’il s’est assis pour la traditionnelle conférence de presse. 3 minutes à peine, contre 8 lors des deux derniers matchs, et peu de coopération avec les journalistes…

Publicité

Russell Westbrook, roi de la réponse courte et cassante

Journaliste : « 51 à 33 pour les Celtics au rebond ce soir, comment régler ce problème persistant ? »

Westbrook : « Bah… prendre des rebonds. Il y a pas grand chose à faire. Faut aller attraper le ballon, c’est tout ».

Journaliste : « Quels ajustements les Lakers ont-ils eu des difficultés à faire avec le retour de LeBron James ? »

Westbrook : « Je sais pas. Il faut que tu regardes le match pour voir et comprendre ».



Journaliste : « Qu’est-ce qu’il faut accomplir désormais sur le reste du road trip ? »

Westbrook : « Gagner ».

Journaliste : « Et comment y parvenir ? »

Westbrook : « Merde, j’en sais rien, juste aller sur le terrain et gagner. De n’importe quelle manière que ce soit au point où on en est ».

Publicité




Une conférence de presse pas franchement fracassante qui traduit un malaise chez Westbrook, qui a (enfin) élaboré là-dessus un peu plus tard :

Après chaque match tout le monde pose les mêmes questions, et j’en ai marre de donner toujours les mêmes réponses. C’est toujours pareil, après chaque match « hey, combien de temps ça va prendre ? » On en sait rien. Même quand on commencera à gagner des matchs, ça prendra encore du temps derrière. Il y aura des hauts et des bas toute la saison, et ce qui compte c’est comment on les appréhende en tant qu’équipe. Soit ça vous divise, soit vous vous unissez et vous trouvez les solutions. On sait qu’on a l’équipe pour trouver les solutions, donc à nous de le faire.

Publicité

A l’image de Russell Westbrook, les Lakers commencent à mal vivre cette situation de galère qui s’éternise. Fort heureusement pour les Californiens, une série de matchs abordables s’amorce, contre des équipes en bilan négatif – l’occasion d’enfin lancer la saison avec une série de victoires. Et redonner le sourire à Brodie.

Déclarations Los Angeles Lakers NBA 24/24 Russell Westbrook

En direct : toute l'actu NBA