Publicité

NBA – LeBron contredit sèchement Westbrook et secoue les Lakers !

La superstar des Los Angeles Lakers, LeBron James, a sèchement contredit son coéquipier Russell Westbrook, au moment de faire passer un gros message à son équipe
NBA (DR)

De retour après 8 matchs d’absence, LeBron James n’a pas pu empêcher la défaite des Lakers sur le parquet des Celtics. Remonté après la rencontre, le King est allé à l’encontre de Russell Westbrook, au moment de tirer un triste constat sur les performances de son équipe.

Publicité

Sa reprise tant attendue par les fans et par les observateurs n’aura donc rien changé. Auteur d’un excellent début de match sur le parquet du TD Garden, les Lakers se sont sans doute pensés capables de se relancer face aux Celtics. La suite des événements s’est avérée beaucoup moins réjouissantes, avec une nouvelle faillite défensive, conclue par un gros blowout en leur défaveur (résumé de la rencontre ici).

Plutôt en vue pour son retour à la compétition, LeBron James a pu attester sur le terrain du chantier qui se présente à lui. Auteur pour sa part de 23 points (10/16 au tir, 3/7 à 3 points), 6 rebonds, 2 passes et 2 interceptions, le King n’avait sans doute pas encore les jambes pour maintenir davantage son équipe à flot. Cette dernière a dès lors essuyé son 3ème revers de rang – le 4ème en 5 matchs – et présente désormais un bilan négatif (8-9).

Publicité

À l’inverse de Westbrook, LeBron tire la sonnette d’alarme

Sans grande surprise, LBJ s’est donc présenté remonté en conférence de presse. Interrogé sur les difficultés d’adaptation rencontrées par son groupe en ce début de saison, il a immédiatement contredit son coéquipier star, Russell Westbrook. Car quand ce dernier prône depuis des semaines la patience, et indique que le temps permettra aux Angelinos de régler leurs problèmes, Bron ne souhaite quant à lui plus attendre !



Publicité




LeBron James livre un son de cloche légèrement différent de celui de Russell Westbrook, qui affirme constamment qu’ils « trouveront la solution ».

LBJ : « Bordel, on doit vraiment mieux jouer… Il ne faut pas qu’on se dise qu’il nous reste 65 matchs et qu’on va finir par trouver la solution… Il n’y a pas encore de panique, mais il devrait y avoir un sentiment d’urgence. »

Il est vrai que James et ses partenaires ne pourront pas éternellement se cacher derrière l’intersaison mouvementée de la franchise, et le manque d’automatismes entre anciens et nouveaux joueurs. Certains concurrents à l’Ouest prennent déjà leurs distances avec les Purple & Gold au classement, et n’attendront pas qu’ils trouvent leur rythme de croisière pour créer un écart insurmontable !

Publicité

17 matchs disputés, et voilà LeBron James qui remonte déjà les bretelles de ses coéquipiers. La crise couverait-elle dès à présent à Los Angeles ?

En direct : toute l'actu NBA