Publicité

NBA – « LeBron me terrorise, il m’a mis 11 points de suture »

NBA Skip Bayless détruit LeBron
NBA (DR)

LeBron James a beau être avant tout un grand basketteur, il en impose aussi par son allure ultra-athlétique. Un ancien joueur n’a d’ailleurs pas caché que le Chosen One lui faisait peur… Notamment parce qu’il l’a littéralement mis au tapis au cours de sa carrière !

Publicité

En temps normal, on ne peut pas dire que LeBron James soit un joueur particulièrement violent. Et pourtant, son coup de coude contre Isaiah Stewart face aux Pistons est l’un des grands sujets de discussion sur les derniers jours, surtout parce que cela a dégénéré en une grosse embrouille avec le pivot. Suspendu un match, le Laker a au moins pu effectuer un retour rapide sur les parquets, d’autant qu’il se remettait tout juste d’une blessure.

Depuis, le King reçoit néanmoins pas mal de critique de la part des observateurs, qui remettent en cause son comportement. Stephen A. Smith était même allé jusqu’à clamer que LBJ n’avait jamais été craint par ses pairs... Une remarque qui en a fait tiquer plus d’un, dont J.J. Redick présent lors de l’émission et qui a immédiatement contré les paroles de l’analyste.

Publicité

J.J. Redick raconte une anecdote sauvage sur LeBron James

Adversaire de longue date de LeBron, le shooteur à la retraite était bien placé pour parler de lui, et notamment de ce que cela faisait de l’affronter. Il en a d’ailleurs rajouté une couche sur son podcast personnel, racontant un moment pour le moins brutal qu’il a vécu au cours des années 2000. Autant dire que si vous aviez vécu la même chose que lui, vous adopteriez très certainement le même discours !



Publicité




Si vous entrez dans une série de playoffs avec LeBron, vous avez certainement peur de ce qu’il est en tant que joueur – physiquement. J’ai pris une faute sur LeBron, lors de ma cinquième année à Orlando. J’ai parfaitement saisi son spin-move. Je me suis retrouvé avec onze points de suture sous l’oeil. Et je me tenais là, sachant qu’il allait faire ce spin-move. Et est-ce que je me tenais là dans la peur ? Absolument.

Car oui, il ne faudrait pas oublier que le Chosen One, c’est aussi une bête féroce de 2m03 pour près de 115 kilos. Et tout en muscles, sans un seul gramme de trop ! De quoi lui permettre de répondre à environ n’importe quel défi physique, y compris dans les raquettes. Quand on sait à quel point il attire les prises à deux, ce n’est que logique… et son physique hors du temps lui donne clairement l’occasion de jouer les déménageurs.

Publicité

J.J. Redick le rappelle cash, il y a tout à fait de quoi avoir terrifié par LeBron James. Imaginez un wagon de marchandise vous foncer dessus à plein vitesse… Vous obtenez une image assez précise du King rentrant dans la peinture.

Déclarations LeBron James Los Angeles Lakers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA