Publicité

NBA – « C’était ça, le plus grand challenge de LeBron »

LeBron James sous le maillot des Lakers NBA
NBA (DR)

Des défis, LeBron James en a relevé des tas au cours de sa longue carrière. Cependant, d’après un ancien adversaire du King, il n’est pas compliqué de discerner le plus monumental d’entre eux… Et quand on écoute ses arguments, cela sonne comme une évidence.

Publicité

Pour beaucoup, que LeBron James devienne champion cette saison malgré tous les problèmes actuels (pépins physiques, méforme des Lakers, etc) serait l’un de ses plus grands accomplissements. À en croire J.J. Redick cependant, on en serait au contraire très loin. De passage sur First Take, l’arrière retraité est revenu en détail sur la carrière de l’ailier. Pour lui, aucun doute possible : ramener une bague aux Cavaliers reste son plus magnifique exploit, la ville étant une terre de sport maudite depuis des décennies.

Publicité

Ramener un titre aux Cavs, le travail d’Hercule de LeBron James

Le plus grand défi de la carrière de LeBron James a été d’apporter un titre à Cleveland. Il a eu cinq occasions de le faire. Et si vous regardez toutes les équipes qu’il a amenées en finale avec Cleveland, à part en 2015 et 2016, ces équipes étaient surclassées. Cette équipe en ce moment avec les Lakers, elle a deux futurs Hall of Famers dans son équipe. Ce n’est pas le plus grand défi de sa carrière.



Pour la peine, les arguments de l’ancien shooteur sont loin d’être infondés. Si l’équipe qu’il menait avec Kyrie Irving et Kevin Love était bien meilleure que celle des Cavs fin des années 2010, le groupe dans son ensemble restait tout de même souvent inférieur en talent pur aux Warriors. Le fait que le King ait livré des feuilles de stats aussi faramineuses malgré les trois défaites contre les Dubs montre d’ailleurs bien qu’il était un peu esseulé… surtout en 2015, lorsque ses deux coéquipiers superstars étaient sur le flanc.

Publicité




Et puis, il y également l’aspect émotionnel qui joue un énorme rôle ici, compte tenu de la relation entre James et Cleveland. Natif de l’Ohio, il s’était attiré la haine de tout un État en 2010, en partant pour Miami. Le fait de ramener le premier titre de son histoire à la franchise était presque obligatoire une fois de retour, apportant une pression monstrueuse sur ses épaules. C’est aussi pour ça qu’il avait totalement craqué après le sacre de 2016, fondant en larmes une fois la victoire finale assurée :

Publicité

En 2014, LeBron avait promis à Cleveland qu’il obtiendrait un titre avec les Cavs. Il a réussi à tenir cet engagement d’une difficulté extrême, chose que J.J Redick a tenu à souligner. Quant aux Finales 2016, elles resteront parmi les scénarios les plus dingues de l’histoire NBA.

Déclarations LeBron James Los Angeles Lakers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA