Publicité

NBA – « Il était obsédé par Kobe, il refusait qu’on l’aide à jouer contre lui »

NBA Kobe Bryant avec les Lakers
NBA / YOUTUBE

À martyriser des défenseurs sans arrêt comme il a su le faire, c’est sans surprise que Kobe Bryant est devenu la fixette de nombre de ses adversaires. Une star en particulier était prête à tout pour le battre en singulier ! C’est ce qu’on appelle un sacré esprit de compétition…

Publicité

Avec plus de 30 000 points inscrits en carrière et un record à 81 unités un soir de janvier 2006, Kobe Bryant a fait vivre un cauchemar à pas mal de défenseurs. La défunte légende des Lakers s’est donc créée une liste de rivaux assez impressionnante, pendant sa carrière. L’un d’entre eux sort cependant du lot : Paul Pierce, qu’il a affronté à deux reprises en Finales NBA. Gros attaquant lui aussi, le Celtic ne se refusait pour autant jamais une mission défensive.

Le meilleur exemple pour cela remonte à 2008, année du sacre de Boston contre Los Angeles. En effet, PP avait tenu à se charger personnellement du cas du Black Mamba, comme le raconte son ex-coéquipier Leon Powe. En fait, le n°34 souhaitait tellement défier Bryant en 1-vs-1 qu’il refusait carrément tout soutien de la part des autres joueurs de Bean Town ! Le message était clair : Vino était à lui, et à lui seul.

Publicité

Paul Pierce chaud comme la braise face à Kobe Bryant

Je me souviens qu’en finale, Paul prenait Kobe presque en presse tout-terrain. Tout-terrain ! On a demandé un temps mort et on a dit : « Tu n’as pas besoin de défendre Kobe sur tout le terrain. Il nous a regardés et a dit : « Non ! Je m’en occupe ! Je n’ai pas besoin d’aide ! » C’est tout ce qu’il disait. Il n’arrêtait pas de répéter, « Ne m’aidez pas ! » Il refusait qu’on l’aide contre lui.



Il était juste déterminé à prouver qu’il pouvait défendre Kobe, qu’il pouvait défier cette équipe et faire ce qu’il fallait pour gagner le titre. Il a fait un sacré boulot sur Kobe en finale. Tu ne vas pas arrêter Kobe. Personne ne l’arrêtera. Mais vous pouvez lui donner du fil à retordre et le faire travailler, et je pense que P l’a fait. Il l’a joué en presse tout-terrain, et on n’a jamais vu Paul Pierce défendre quelqu’un d’autre de la sorte.

Publicité




Force est de constater que cela a marché pour The Truth, qui est reparti avec la bague et le titre de MVP des Finales en prime. Et si Kobe rendra sa revanche deux ans plus tard, c’est bien cette série de 2008 qui restée dans les mémoires, notamment pour ce face-à-face entre les deux Hall of Famers. Chacun aura montré une hargne et une détermination folle, à montrer dans toutes les écoles de basket-ball :

Publicité

Une chose est sûre, on comprend tout à fait Paul Pierce pour avoir voulu dominer Kobe Bryant de la sorte. Cela n’a fait que magnifier un peu sa distinction de MVP des Finales, totalement méritée en 2008 !

En direct : toute l'actu NBA