Publicité

NBA – LeBron et Bronny coéquipiers, le commentaire cash du King !

Bronny lâche un violent dunk, LeBron réagit ! NBA
NBA / Ballislife

Bronny James montrant un énorme potentiel, beaucoup de fans espèrent le voir arriver dans la ligue pendant que son paternel y joue encore. Et pourquoi pas être coéquipiers ? Interrogé sur le sujet, le quadruple champion a répondu sans détours.

Publicité

Si la carrière de LeBron James n’est pas encore achevée, un autre membre de sa famille fait déjà le buzz balle en main. Son fils aîné Bronny est ainsi au centre de l’attention, grâce à ses grosses performances au lycée de Sierra Canyon. Histoire d’augmenter un peu plus sa cote, le jeunot s’est en plus permis de faire le show au Staples Center, devant son père et face à l’ancienne équipe lycéenne de ce dernier.

Forcément, après ce genre d’évènements, on ne peut s’empêcher d’imaginer un avenir où les deux seraient sur les parquets de la grande ligue en même temps. Peut-être même comme coéquipiers ! Ça tombe bien, le King y a, lui aussi, déjà songé. Interrogé par la presse récemment, il n’y est pas allé par quatre chemins : jouer avec son fiston est assurément un objectif pour lui, avant de prendre sa retraite.

Publicité

LeBron espère toujours pouvoir jouer avec son fils Bronny



Interrogé sur le fait de regarder son fils jouer lors du showcase de samedi, LeBron a déclaré qu’il pense toujours à jouer avec lui un jour. Il a ajouté que le rêve de Bronny est de jouer en NBA :

« Il a mon soutien et mon plan. Avec la santé et un peu de chance, ce serait le summum. »

Publicité




Rien d’étonnant à cela ! Pour autant, il faudra que de nombreux facteurs soient respectés pour que cela puisse arriver. D’une part, il faut impérativement que LBJ puisse rester en forme physiquement, ce qui n’est pas une garantie depuis quelques mois. Il a déjà manqué plusieurs rencontres pour soucis physiques en 2021-22, ainsi qu’une trentaine de matchs l’année précédente. Or, il faudra qu’il joue au moins jusqu’en 2023-24… Pas facile, donc.

D’autre part, et cela risque de compliquer les choses : la position de Bronny à la draft. Compte tenu de la hype monumentale qui l’entoure, imaginer le garçon être sélectionné haut n’a rien d’ubuesque. Bien évidemment, son passage par la case NCAA pourrait changer les choses, en fonction de ce qu’il montrera sur les parquets universitaires. S’il devait confirmer les espoirs, alors il faudrait que les Lakers soient très haut dans la lottery pour l’avoir… et donc avoir disputé une mauvaise saison. Un sacré dilemme pour le Chosen One !

Publicité

Voir un père et un fils jouer ensemble en NBA, ce serait tout simplement une première dans l’histoire de la ligue. Surtout, cela serait un témoignage de la longévité de LeBron James, qui aura alors carrément évolué avec la génération suivante !

En direct : toute l'actu NBA