Publicité

NBA – Les 10 joueurs qui peuvent être tradés par les Lakers dans une semaine !

Le Laker qu'on n'est pas prêt de revoir selon Vogel NBA
NBA (DR)

Simplement à l’équilibre après 24 matchs joués, les Lakers pourraient être tentés de procéder à des transferts prochainement. Cela tombe bien, puisque 10 joueurs de la franchise seront éligibles à un départ d’ici quelques jours !

Publicité

Hormis Avery Bradley, récupéré suite à la rupture de son contrat aux Warriors, tous les free agents signés par les Lakers cet été pourront être échangés à partir du 15 décembre prochain. Focus sur ces différents noms, et sur leurs chances d’être inclus dans de potentiels packages dans les semaines à venir.

Carmelo Anthony

L'ailier NBA des Los Angeles Lakers, Carmelo Anthony
(crédit : NBA/DR)

Certes encore friable en défense, Carmelo Anthony reste malgré tout l’un des meilleurs éléments de l’équipe sur le début de saison. Ses 14.3 points de moyenne en sortie de banc devraient lui permettre d’échapper à un trade.

Trevor Ariza

L'ailier NBA des Los Angeles Lakers, Trevor Ariza, en conférence de presse lors du Media Day 2021-22
(crédit : Los Angeles Lakers/DR)

De retour chez les Purple & Gold, 12 ans après son titre obtenu avec la franchise, Trevor Ariza n’a pas encore pu ré-enfiler la tenue des Lakers. Blessé à la cheville, il devrait prochainement faire ses débuts cette saison, et ne parait donc pas (encore ?) sur le départ.

Publicité

Kent Bazemore

L'arrière NBA des Los Angeles Lakers, Kent Bazemore, lors d'un match face aux Memphis Grizzlies
(crédit : NBA/DR)

Titulaire inamovible en début de saison, Kent Bazemore a soudainement disparu de la rotation de Frank Vogel. Un mauvais présage pour lui, qui pourrait dès lors en faire une monnaie d’échange intéressante pour ses dirigeants.

Wayne Ellington

L'ailier NBA des Los Angeles Lakers, Wayne Ellington, lors d'un match face aux Brooklyn Nets
(crédit : NBA/DR)

Blessé durant la pré-saison, Wayne Ellington n’a pas manqué un match depuis son retour, et en a même disputé 2 en tant que titulaire. Visiblement apprécié par Vogel, il semble pour l’instant intouchable.

Publicité

Dwight Howard

Le pivot NBA des Los Angeles Lakers, Dwight Howard, lors d'un match face aux Boston Celtics
(crédit : NBA/DR)

De retour à Los Angeles après sa parenthèse aux 76ers, Dwight Howard se place lui aussi comme un rouage essentiel dans la machine Lakers. Energizer en sortie de banc, il répond jusqu’ici aux attentes.

DeAndre Jordan

Le pivot NBA des Los Angeles Lakers, DeAndre Jordan, lors d'un match face aux Brooklyn Nets
(crédit : NBA/DR)

La plupart du temps titulaire depuis son arrivée, DeAndre Jordan n’a cependant atteint la barre des 10 points qu’à une reprise. Critiqué par les fans, il conserve les grâces de son entraineur… pour l’instant.

Publicité

Malik Monk

L'arrière NBA des Los Angeles Lakers, Malik Monk, lors d'un match face aux New York Knicks
(crédit : NBA/DR)

Comme cela pouvait être attendu lors de sa signature, Malik Monk alterne le bon et le moins bon. La tendance générale le concernant reste bonne, et devrait lui permettre d’échapper aux rumeurs de transfert.

Kendrick Nunn

L'arrière NBA des Los Angeles Lakers, Kendrick Nunn, lors d'un match face aux Brooklyn Nets
(crédit : NBA/DR)

Tout comme Ariza, Kendrick Nunn occupe l’infirmerie depuis le début de saison. Les dernières nouvelles le concernant ne sont pas forcément bonnes, et son contrat à 10.2M$ sur 2 ans en font un asset de choix pour un échange.

Publicité

Austin Reaves

L'arrière NBA des Los Angeles Lakers, Austin Reaves, lors d'un match face aux Golden State Warriors
(crédit : NBA/DR)

Arrivé dans un anonymat quasi-complet, Austin Reaves est progressivement devenu le chouchou de la Lakers Nation. Travailleur, intelligent et intrépide, le rookie fait partie des bonnes surprises de l’équipe jusqu’à présent.

Rajon Rondo

Le meneur NBA des Los Angeles Lakers, Rajon Rondo, lors d'un match face aux Phoenix Suns
(crédit : NBA/DR)

Alors qu’il avait laissé une bonne image de lui à L.A. suite à ses playoffs 2020, Rajon Rondo a plutôt tendance à la ternir depuis son retour. Avec seulement 3.4 points de moyenne, et une adresse en berne, il livre actuellement la pire saison de sa carrière, et pourrait donc pousser ses dirigeants à se débarrasser de lui.



À noter qu’Avery Bradley, lui aussi en grande difficulté sur le début de saison, pourra quant à lui être envoyé ailleurs à partir du 17 décembre. Cela laissera donc de multiples possibilités aux Lakers de monter un trade !

En direct : toute l'actu NBA