Publicité

NBA – En sueur, Jayson Tatum incapable de répondre à la question qui tue

Jayson Tatum sans voix
Fanatics View (DR)

Il y a certaines questions qui sont dures à trancher dans les fameux débats qui agitent la communauté NBA. Jayson Tatum s’est ainsi retrouvé face à une colle, qu’il n’a pas eu le coeur de résoudre. Et on peut le comprendre…

Publicité

Du 5 all-time au débat du GOAT en passant par les meilleurs joueurs par position : les questions entrainant des débats endiablés parmi les fans ne manquent pas en NBA. Un des exercices favoris des médias US ? Le fameux « start, cut, trade ». Le concept est simple : 3 joueurs comparables sont donnés, et il faut faire le choix d’en mettre un titulaire, d’en mettre un sur le banc… et de trader le dernier.

Dans le célèbre podcast « Knuckleheads », Jayson Tatum a dû répondre à un énorme challenge : se livrer au fameux « start, cut, trade » avec nul autres que Kobe Bryant, LeBron James et Kevin Durant. Et si le Celtic n’a pas eu de mal à mettre son idole de Mamba titulaire, il n’a pas eu le coeur de trancher entre les 2 autres joueurs.

Publicité

Trancher entre Kobe, LeBron et KD ? Tatum en sueur

Vous savez qui je mets titulaire. Je dois mettre Kobe. J’ai le maillot de Kobe en bas de chez moi, j’ai même un tatouage de lui. Pour le reste… C’est le genre de joueurs qui ne sont jamais tradés. LeBron ne le sera jamais, KD ne le sera jamais. KD et moi, on a gagné une médaille d’or ensemble. On a vécu quelque chose. Franchement, je ne peux trader aucun de ces 2 gars. Je ne peux juste pas. Les deux sortent du banc, et Kobe débute.



Pour ne pas avoir à trancher entre Kevin Durant et LeBron James, Tatum n’a pas hésité à changer les règles… Malin, le joueur des Celtics ne froissera ainsi aucune des deux superstars, même s’il reconnait avoir davantage de vécu avec KD. Pour ce qui est de Kobe, en revanche, zéro doute : le Mamba est l’idole de l’ancien Dukie, et cela pour toujours.

Publicité




Il y a quelques semaines, il le rappelait d’ailleurs fièrement :

Mon joueur préféré et mon idole c’est Kobe, et tout le monde le sait. C’est d’ailleurs pour ça que quand j’ai été tradé par les Celtics, je n’étais pas forcément enchanté. En grandissant, je voulais jouer pour les Lakers. Honnêtement, je ne savais même pas où Boston était, je n’avais jamais pensé y aller. Mais ça a marché. Tout arrive pour une raison, et je suis désormais heureux d’avoir eu cette opportunité.

Publicité

Jayson Tatum n’a voulu froisser personne, ce qui est plutôt malin de sa part. En revanche, sa passion pour Kobe Bryant demeure. A juste titre.

En direct : toute l'actu NBA