Publicité

NBA – Le discours qui a terrassé Steph Curry et les Warriors

La superstar NBA des Golden State Warriors, Stephen Curry, a appris avec grande tristesse le décès de l'une de ses idoles sportives
NBA (DR)

Alors que Steph Curry visait le fameux record de tirs à 3 points all-time face à Philadelphie, les Sixers lui ont asséné une douche froide en bonne et due forme dans la nuit de samedi à dimanche. Pour comprendre, focus sur le discours qui a fait pencher la balance en faveur des troupes de Doc Rivers.

Publicité

Comme Max Verstappen à l’entame de l’ultime tour, Steph Curry se rapproche inexorablement du record du plus grand nombre de tirs à 3 points jamais marqués dans l’histoire de la NBA. Désormais à portée de fusil de Ray Allen, Baby Face se voyait bien accomplir la mission face à Philadelphie, recevant ainsi une standing ovation du Wells Fargo Center. Bilan ? Chou blanc.

Maladroit comme rarement (3/14 derrière l’arc), Curry n’a pas été au niveau attendu, et les Sixers en ont profité pour s’adjuger une victoire de prestige, nette et sans bavure (102-93). Le grand artisan de ce résultat est évidemment Joel Embiid, auteur de 26 points et 9 rebonds… mais pas que.

Publicité

Le discours fort de Doc Rivers qui a fait mal aux Warriors

Dans le vestiaire, Doc Rivers, coach de Philly, a sorti un discours dont il a le secret pour conférer un supplément d’âme à ses joueurs. Il en a révélé le contenu après la partie face à la presse, et on est clairement en présence d’une masterclass sur ce coup :



J’ai dit à nos gars avant le match que c’est notre salle, notre maison, et que pourtant on allait avoir l’impression d’être Maximus (usurpateur romain, ndlr). Tout le monde est venu voir non pas nous, l’équipe à domicile, mais autre chose. J’ai dit aux gars qu’ils devaient penser à ça avant d’aller sur le parquet, qu’ils devaient gagner le match, comme pour dire à ces gens-là (venus voir Curry battre le record) : « Alors, vous en dites quoi ? » Qu’ils gagnent une standing ovation. Et c’est ce qu’il s’est passé.

Publicité




Galvanisés par les propos du Doc, les Sixers n’ont en effet laissé aucune chance aux Warriors, dans le sillage d’un Matisse Thybulle qui a totalement éteint Curry. La bonne nouvelle pour ce dernier, c’est que le record devrait tout de même tomber très vite, et pourquoi pas dès ce lundi soir :

Sources : Steph Curry va jouer contre Indiana lundi soir.

Il y avait une réelle possibilité de le mettre au repos lundi avant la 2ème partie du back-to-back face aux Knicks mardi.

Publicité

Vieux briscard du coaching, Doc Rivers a su trouver les mots justes pour sur-motiver ses hommes et les pousser à faire tomber les Warriors. Rien à dire, c’est du propre.

En direct : toute l'actu NBA