Publicité

NBA – Le rival capable de stopper Curry révélé ? Draymond furax

La superstar NBA des Golden State Warriors, Draymond Green, s'est agacée au sujet du prétendu rival de Stephen Curry qui serait capable de l'éteindre sur le terrain
NBA (DR)

Souvent qualifié d’indéfendable, Stephen Curry voit pourtant certains joueurs se risquer à faire de leur matchup une affaire personnelle. L’un d’eux a par exemple révélé adorer marquer le Chef, ce qui n’a pas plu à un certain Draymond Green !

Publicité

Après les « Jordan-stopper », les « Kobe-stopper » ou encore les « LeBron-stopper », un qualificatif similaire viendrait-il de naitre concernant Stephen Curry ? Ce qui est sûr, c’est que le meneur star des Warriors a eu droit à des duels relevés ces derniers jours. Le dernier en date, le voyant opposé à un Mikal Bridges qui l’avait éteint lors d’une récente confrontation, a grandement tourné à son avantage lors du Christmas Day.

Lors de sa précédente sortie, face aux Grizzlies, c’est Dillon Brooks qu’il retrouvait au Chase Center. Une opposition dont salivait à l’avance… l’arrière de Memphis !

J’adore défendre contre Steph. Ça représente un joli défi pour moi, aussi bien physiquement que mentalement, de devoir être aussi concentré et attentif aux détails avec lui. Parce que si vous faites une erreur, il va vous la faire payer.

Publicité

Pour Draymond Green, Curry reste insubmersible

Malheureusement pour Brooks, ses efforts défensifs n’ont pas vraiment eu d’effet sur Curry. Au contraire, le Chef a livré un véritable récital contre les Grizz, avec 46 points inscrits et un magnifique 8/14 à 3 points. Après la rencontre, l’occasion était donc idéale pour ressortir les propos du Canadien à… Draymond Green. Et sans grande surprise, ce dernier s’est fait un plaisir de démonter son discours !



Je pense que personne au monde n’aime défendre sur Steph. Donc je ne crois pas à ces con– je veux dire à ces choses. En plus, Steph a sorti un gros match. Il a marqué quelques paniers faciles dans le premier quart-temps, et à partir de là, après avoir mis quelques layups et vu le ballon entrer dans le panier, il a pu s’appuyer là-dessus pour enchainer. Ils ont foiré quelques switchs donc il a eu des tirs faciles, et quand il a des tirs faciles, ça déclenche une avalanche.

Publicité




Compte tenu des efforts requis ne serait-ce que pour suivre Curry sur 48 minutes, difficile d’aller à l’encontre de Green, encore plus au vu du carton de Steph face à l’un de ses plus grands rivaux. Dillon Brooks peut quoi qu’il en soit lui aussi maintenir sa confiance en lui, au vu de ses stats en opposition directe avec le double MVP des Dubs !

Stephen Curry lorsqu’il est défendu par Dillon Brooks :

Saison régulière 2018-19 : 1/3 au tir
Saison régulière 2020-21 : 4/13 au tir, 1-5 à 3 points
Play-in 2021 : 5/11 au tir, 1/4 à 3 points
Cette saison : 2/7 au tir, 2/5 à 3 points

Publicité

Au final, impossible d’affirmer que Dillon Brooks ou Draymond Green a véritablement tort dans toute cette histoire. Là où les deux hommes se rejoignent, c’est dans le fait que défendre Steph Curry a tout du calvaire !

En direct : toute l'actu NBA