Publicité

NBA – Dans l’ombre de Fournier, Julius Randle craque et insulte le MSG !

L'intérieur star des New York Knicks, Julius Randle
NBA (DR)

Julius Randle n’est plus au niveau affiché la saison passée, il est donc la cible de nombreuses critiques de la part des fans des Knicks. Et ce jeudi, l’attitude du Madison Square Garden l’a fait sortir de ses gonds. Il a eu un geste polémique, et des propos insultants contre les fans.

Publicité

La saison passée, Julius Randle s’était imposé comme l’un des meilleurs joueurs de la ligue, et il était la raison principale derrière le retour des Knicks en playoffs. Le problème, c’est que les fans se sont vite habitués aux prestations exceptionnelles de l’intérieur, alors ils sont particulièrement durs avec lui cette saison. La preuve, quand New York était mené de 25 points ce jeudi par les Celtics, le All-Star a été conspué par les 20.000 personnes présentes au Madison Square Garden.

Et c’est une chose qui est restée bien sagement dans un coin de sa tête jusqu’à la fin de la rencontre. Alors dans le 4ème quart-temps, lorsque les Knicks ont effectué leur folle remontée, bien aidés par un Evan Fournier qui a explosé son record en carrière, Julius Randle a eu un geste polémique en direction des tribunes… Après un panier, il a calmé la clameur des supporters avec un pouce baissé. Il s’est expliqué en conférence de presse avec des propos insultants.

Publicité

Julius Randle se retourne contre les fans des Knicks !



Julius Randle sur la signification de son pouce baissé en direction du Madison Square Garden dans le 4ème quart-temps : « Fermez vos putains de gueules ».

Publicité




Le public du Madison Square Garden est l’un des plus exigeants de NBA et les fans new yorkais sont connus pour être particulièrement émotifs. Quand tout va bien, ils sont aux anges et explosent, quand tout va mal, ils s’en prennent à leurs joueurs. Les propos de Randle sont donc particulièrement dangereux puisqu’ils pourraient entrainer un climat délétère dans les prochains jours… Mais pour le héros du soir, Evan Fournier, l’intérieur a simplement été emporté par ses émotions, rien de grave.

Julius est un gars sensible, émotif, il donne tellement dans tout ce qu’il fait. Pour moi ce n’est pas très grave, le gars joue dur, il se bat, et il a été bon ce soir. Quand tu fais les efforts, que tu te donnes, et que t’es critiqué c’est frustrant. Il est l’image de la franchise, c’est la star, alors évidemment il va recevoir plus de critiques. Je pense que Julius le sait. Il a déjà montré sa solidité mentale, je ne suis pas inquiet.

Publicité

Les joueurs ne gagnent que très rarement les combats engagés contre les supporters… Espérons donc que Julius Randle sera en mesure de présenter ses excuses à ses fans, les Knicks n’ont pas besoin d’une guerre interne dans cette saison déjà compliquée.

En direct : toute l'actu NBA