Publicité

NBA – La punchline incroyable de Gregg Popovich sur ses propres joueurs

NBA Gregg Popovich en interview
NBA / YOUTUBE

Personnage à part dans le paysage NBA, Gregg Popovich est célèbre pour ses sorties parfois assez sauvages. Tout le monde peut prendre tarif avec l’entraîneur de San Antonio, y compris… ses propres joueurs. C’est justement ce qui s’est passé, à l’occasion de la défaite face aux Sixers.

Publicité

Avec seulement 15 victoires pour 23 défaites, les Spurs ne sont assurément pas une place forte de la conférence Ouest en 2021-22. Fait remarquable, les Texans sont pourtant encore dans la course aux playoffs, plus précisément dans celle du Play-In-Tournament (10ᵉ). Néanmoins, cela reste trop juste face aux cadors de la ligue, et c’est sans surprise qu’ils se sont largement inclinés contre Philadelphie (119-100).

D’un autre côté, compte tenu des circonstances actuelles, personne ne s’attendait à un exploit de leur part, même sans un Joel Embiid en mode Wilt Chamberlain dans le camp adverse. En effet, San Antonio se déplaçait en Pennsylvanie avec un effectif totalement décimé. De quoi décourager n’importe qui, même Gregg Popovich ! Avant la rencontre, le coach légendaire s’est montré désabusé comme rarement devant les micros des journalistes :

Publicité

Cascade d’absents à San Antonio face aux Sixers

Gregg Popovich, entraîneur des Spurs, à propos de l’équipe qu’il va lancer contre les Sixers : « Je ne connais même pas la moitié de leurs noms ».



Une phrase bien épicée de la part du tacticien, qui n’en est pas à son coup d’essai dans le domaine. En l’occurrence, sa frustration est cependant compréhensible, puisque c’est presque la totalité de ses cadres qui lui font défaut en ce moment. Parmi les absents, on compte Derrick White, Thaddeus Young, Zach Collins, Devin Vassell… autant d’éléments cruciaux manquant à ce roster, pourtant déjà pas le plus talentueux de la ligue.

Publicité




Résultat, Pop’ s’est retrouvé à devoir lancer de véritables inconnus dans le grand bain. Si des noms comme Joshua Primo, Jock Landale ou Joe Wieskamp ne vous disent rien, ce n’est certainement pas une surprise. Et si en face, Philly peut compter sur ses titulaires, y compris Tobias Harris et Seth Curry, alors cela a de quoi rapidement tourner au jeu de massacre… Clairement, il y a de quoi plaindre les Éperons.

Publicité

Gregg Popovich doit jouer au magicien ces derniers temps, ce qui n’est jamais évident à faire. Encore moins quand le talent brut à disposition est rare… Atteindre le Play-In serait déjà un gros accomplissement pour les Texans.

En direct : toute l'actu NBA