Publicité

NBA – Le joueur de la Dream Team à qui Barkley voulait « casser l’épaule ou une côte »

NBA Charles Barkley s'est fait escroquer à ses débuts
TNT (DR)

Parfois remonté sur les plateaux de TNT de nos jours, Charles Barkley l’était beaucoup plus souvent sur les parquets NBA. Une légende de la ligue, avec qui il a partagé les couleurs de la Dream Team, l’a même poussé à tenter de le blesser volontairement !

Publicité

Lorsque votre balance indique 115 kilos, rares sont les adversaires qui osent se frotter à vous physiquement. Malgré sa petite taille pour un intérieur de l’époque, Charles Barkley répandait ainsi la terreur dans les raquettes NBA durant sa période de gloire. Malgré cela, quelques rivaux intrépides osaient s’attaquer à lui dans ce domaine, et pas forcément les plus costauds.

Le mythique meneur qui a fait vriller Charles Barkley

Pour sa première saison aux Rockets, Barkley a bien failli disputer ses deuxièmes Finales en carrière. Or, un certain Karl Malone se trouvait sur sa route, et l’attendait plus précisément en finale de conférence Ouest avec le Jazz. Ce n’est cependant pas le Mailman qui lui a mené la vie dure, mais plutôt… John Stockton. Après plusieurs fautes commises sur le légendaire meneur de Utah lors du Game 2, Chuck a ouvertement avoué qu’il voulait le blesser !

Publicité



Évidemment, les arbitres n’allaient pas faire leur job (dans le Delta Center), et ils allaient le laisser placer des écrans en mouvement. Donc j’ai essayé de lui casser l’épaule ou une côte. Je suis sérieux !

Heureusement pour l’intérêt de cette série, le big man star n’a pas atteint son but, et son prestigieux adversaire a pu disputer tous les matchs restants.

Publicité




Les petits stratagèmes de Stockton pour piéger les arbitres ont cependant atteint leurs limites, notamment dans le Game 5, où il a écopé d’une faute offensive sur un nouvel accrochage avec Sir Charles. Ce beef naissant avec son ancien partenaire de la Dream Team ne l’a toutefois pas affecté dans le moment le plus crucial. En effet, c’est bien sur la tête de l’intérieur de Houston qu’il a inscrit le shoot pour envoyer son équipe en Finales !

Publicité

Oser se mesurer à Charles Barkley sur le plan physique, il fallait oser. Encore plus avec un gabarit tel que celui de John Stockton. Au final, c’est pourtant bien le meilleur passeur de l’histoire qui est ressorti vainqueur de ce drôle de duel… et sans aucune blessure !

En direct : toute l'actu NBA