Publicité

NBA – « Il est la nouvelle superstar, tous les gamins n’ont d’yeux que pour lui »

LaMelo Ball et Giannis Antetokounmpo après leur match
NBA (DR)

Parmi les jeunes pousses de la ligue à faire du bruit, LaMelo Ball figure clairement dans le haut du panier. Le meneur de Charlotte carbure à plein régime et a de quoi devenir un monstre à l’avenir ! Pour un ancien joueur, il est d’ailleurs en passe de devenir l’idole n°1 de la prochaine génération.

Publicité

Dès son arrivée en NBA, LaMelo Ball a fait en sorte que tout le monde sache ce dont il était capable. Élu Rookie de l’Année en 2020-21 avec une avance déconcertante sur la concurrence, le meneur en a profité pour remettre les Hornets sur la carte. Avec le frangin de Lonzo sur le terrain, Charlotte pratique un jeu ultra-séduisant en attaque, bien aidée par les caviars parfois somptueux de son jeune patron.

Si les siens se battent cette saison encore pour les playoffs (22-19 7ᵉ à l’Est), c’est aussi parce que le garçon assume pour le moment ses responsabilités. Avec 19.4 points, 7.3 rebonds et 7.6 passes de moyenne, il a augmenté toutes ses statistiques principales. Mais surtout, il inspire de plus en plus de joueurs, tout particulièrement de la génération à venir. Kendrick Perkins en est d’ailleurs persuadé, il a de quoi devenir le nouveau visage de la ligue :

Publicité

LaMelo Ball, l’avenir des Hornets… et de la ligue ?



Je suis à des matchs de lycéens tous les week-ends, avec environ 300 à 500 jeunes sur place. Devinez quoi, un nom qui revient à chaque fois que quelqu’un s’adresse à moi est LaMelo Ball. C’est ce que j’essaie d’expliquer… Quand je pense à un nom connu de tous, chaque enfant en Amérique aime LaMelo Ball, et en ce moment, il est au point où vous pouvez l’appeler une superstar.

Publicité




Il faut dire que le parcours du Frelon est assez singulier, pour un joueur de son calibre. Renvoyé de la fac de UCLA à cause d’une sombre histoire de vol à l’étalage, il a joué en Australie et en Lituanie avant de faire le saut vers la grande ligue. Et pourtant, tout cela ne l’empêche pas de briller sur les parquets, ce qui a forcément de quoi attirer la jeunesse. D’autant qu’en plus de faire le show, il sait également se montrer clutch contre des cadors, comme avec son game-winner récemment face aux Bucks :

Publicité

S’il continue sur sa lancée, LaMelo Ball a de quoi devenir une véritable superstar comme l’affirme Kendrick Perkins. On a plutôt tendance à être d’accord, entre ses triple-doubles et sa capacité à tirer les Hornets vers le haut ! Une chose est sûre, on en redemande.

En direct : toute l'actu NBA