Publicité

NBA – LaMelo Ball claque l’action de la nuit et humilie son adversaire !

NBA Le gros cross de LaMelo Ball
NBA / Youtube

Défait par Orlando avec les Hornets, LaMelo Ball a au moins pu se distinguer sur le plan individuel. Le ROY en titre a en effet réussi une action de grande classe pendant la rencontre, faisant valser un adversaire sur un cross-over bien senti ! Insuffisant pour assurer le succès des siens, cependant.

Publicité

Actuellement septièmes à l’Est, les Hornets (23-20) ne peuvent pas se permettre de griller trop de cartouches s’ils veulent intégrer le Top 6 de leur conférence et obtenir ainsi la qualification directe pour les playoffs. L’affrontement contre un Magic au fond du seau (8 victoires pour 35 défaites) était donc un must-win… Ce sont pourtant bien les Floridiens qui sont repartis avec la victoire (116-109), un résultat assez embarrassant pour Charlotte.

Avec 23 points (8/18), 8 passes et 3 interceptions, LaMelo Ball a fait ce qu’il a pu pour tenir les siens en vie, malheureusement en vain. Cependant, c’est bien le sophomore qui est reparti avec l’action du match en poche, sur une séquence au début de troisième quart. Remontant la balle depuis sa moitié de terrain, il va tout simplement ridiculiser son opposant Cole Anthony sur un cross-over assez violent, avant de planter une banderille derrière l’arc :

Publicité

Cole Anthony méchamment crossé par LaMelo Ball



On se sent mal pour le meneur de deuxième année, qui s’est salement fait afficher par le ROY en titre. En plus de ça, précisons que le fils de l’ex-joueur Greg Anthony a passé une très mauvaise soirée en Caroline du Nord, terminant la rencontre avec seulement 8 points (2/8). On est loin des 19 points, assortis de 6 rebonds et 6 passes qu’il envoie chaque soir pour Orlando en 2021-22…

Publicité




Néanmoins, c’est bien lui qui sort vainqueur sur le plan collectif, et cela permet au Magic d’empocher l’une des très rares victoires de cette campagne. Ça se complique en revanche pour les Frelons, qui compte deux victoires de retard sur Cleveland (6ᵉ). Le calendrier à venir n’est pas insurmontable (Knicks, Celtics, Thunder, Hawks), mais il va falloir éviter de chuter comme cette nuit pour garder toutes les chances de leur côté. À Ball et sa clique de montrer qu’ils en sont capables.

Publicité

Heureusement pour Cole Anthony qu’Orlando l’a emporté au Spectrum Center, sans quoi il aurait définitivement pu jeter cette soirée aux oubliettes. Ça ne fait jamais plaisir de se faire ridiculiser de la sorte, surtout face à un camarade de promotion !

En direct : toute l'actu NBA