NBA – Luka Doncic craque : « T’as les boules lavette hein ? T’es qui connard ? »

La superstar NBA des Dallas Mavericks, Luka Doncic, s'en est violemment pris à un adversaire du Orlando Magic
NBA (DR)

Plutôt souriant sur les parquets NBA en temps normal, Luka Doncic réserve généralement ses coups de gueule aux arbitres. Or, ce samedi, c’est à un adversaire qu’il s’en est violemment pris, avec plusieurs insultes au rendez-vous !

Publicité

Déjà absent à 15 reprises cette saison, il n’avait pas forcément besoin d’être mis au repos lors du back-to-back qui attendait les Mavericks. Bel et bien présent vendredi pour affronter de coriaces Grizzlies, Luka Doncic n’en a finalement fait qu’une bouché, signant au passage un exploit historique. La rencontre qui l’attendait quelques heures plus tard face au Magic s’annonçait a priori encore plus accessible. Le Slovène a tâché de le confirmer.

Luke Doncic victimise Moritz Wagner

Pas forcément très adroit (7/19 au tir, 1/6 à 3 points), Doncic a néanmoins assuré l’essentiel contre Orlando, avec 23 points, 9 rebonds et 3 passes. Il faut dire que son équipe a rapidement et facilement su se défaire des Floridiens, finalement vaincus 92-108. Mais alors que l’issue du match paraissait déjà actée, Moe Wagner a osé célébrer un and-one d’un de ses coéquipiers au visage de Luka Magic. Une attitude qui n’a pas du tout plu à ce dernier !

Publicité



Remonté, le prodige des Mavs a dans un premier temps tenté de confronter son homologue allemand, avant que les deux hommes ne soient séparés par les arbitres et les autres joueurs. Cela n’a pas atténué la colère de Luka, qui s’est adressé à son adversaire avec un langage bien fleuri !

T’as les boules hein ? T’as les boules, lavette ? T’es qui connard ?

Publicité

Pas vraiment considéré comme un grand trash-talkeur dans la ligue, Doncic sait malgré tout afficher du répondant lorsqu’un rival ose le chauffer. La preuve avec ce recadrage en règle adressé à Wagner, qui lui a bien évidemment valu une faute technique. Qu’importe pour lui, puisqu’il a avant tout su se faire respecter, et est reparti de l’American Airlines Center avec un succès tranquille !

Publicité

L’espace de quelques secondes, Luka Doncic a troqué son sourire caractéristique pour une belle attitude de bad boy. Le pauvre Moe Wagner en a fait les frais, même s’il l’a sur le coup plutôt bien cherché !

En direct : toute l'actu NBA