NBA – Russell Westbrook affiché pour une grosse contradiction !

NBA Westbrook a écopé d'une technique face aux Pistons
NBA (DR)

C’est désormais un thème classique : les moindres faits, gestes et paroles de Russell Westbrook sont épiés depuis plusieurs semaines. Et un consultant, pourtant fan assumé des Lakers, ne fait pas une confiance aveugle au Brodie après une contradiction de sa part…

Publicité

Ca va (un peu) mieux pour Russell Westbrook. Avec 18 points, 11 rebonds et 7 passes décisives, l’ancien du Thunder a livré un match cohérent face à Orlando dans la victoire des Lakers la nuit dernière. Certes, il y a aussi eu un gros fiasco du Brodie, et certes, ce succès a été acquis face à la pire équipe de la ligue (8 victoires pour 39 défaites), mais les Angelinos s’en contenteront pour l’instant.

RussWest, lui, s’est remis dans le sens de la marche après l’épisode de sa mise sur le banc dans le money-time du match face à Indiana, qui a énormément fait parler. Face à la presse, le MVP 2017 a reconnu que l’affront avait été dur à encaisser, avant d’expliquer à ESPN qu’il avait accepté, digéré, et que l’intérêt de l’équipe passait avant tout le reste :

Publicité

Au bout du compte, il faut accepter quand les choses se passent se mal, et je l’accepte et ça va. J’ai fait tout ce qu’il m’a été demandé de faire depuis que je suis arrivé, et je vais continuer à le faire tant qu’on peut atteindre notre but ultime : gagner un titre.

Des propos nobles, mais qui ne font pourtant pas l’unanimité…



Russell Westbrook accusé de contradiction

Le consultant Shannon Sharpe, qui croise le fer quotidiennement avec Skip Bayless sur les plateaux télé, a affiché ce qu’il estime être une contradiction de la part du multiple All-Star :

Publicité

Alors maintenant, d’un coup, c’est important de gagner le titre ? Alors que dans tes propres mots, tu avais dit que ce n’était pas la finalité, que la vie continuait si ce n’était pas le cas. Non, c’est plutôt que ça t’a fait mal à ta fierté d’être benché. Vraiment, je prends tout ce qu’il dit avec un grain de sel.

Il est vrai qu’il y a quelques semaines, Westbrook avait fait savoir que gagner le titre n’était pas sa priorité, expliquant que ce qu’il accomplissait était « bigger than basketball » et qu’échouer dans la quête du trophée Larry O’Brien n’était pas un drame en soi. Là où on peut rejoindre Sharpe, c’est qu’il est toujours difficile de déchiffre Russ face à la presse et de savoir ce qu’il pense vraiment, et cela depuis des années…

Publicité

Plutôt qu’aller au clash, Russell Westbrook a choisi la communication modèle, quitte à se contredire et à s’attirer des suspicions quant à sa sincérité. Tant que le Brodie parvient à maintenir un bon niveau sur le terrain, et face à de bien meilleures équipes, tout devrait rouler… Pour l’instant.

En direct : toute l'actu NBA