NBA – La légende des Lakers dont Kobe a copié « tellement de moves »

La légende NBA des Los Angeles Lakers, Kobe Bryant, aurait aimé prendre sa retraite dans une autre équipe
Keith Allison (CC)

On savait que Kobe Bryant s’était beaucoup inspiré de Michael Jordan pour développer son jeu, mais le sextuple champion n’était pas le seul dans ce cas. En effet, le Mamba a calqué une partie de sa pallete technique sur celle d’une immense gloire des Lakers… à laquelle il avait d’ailleurs rendu hommage, en 2018.

Publicité

Quand on pense à Kobe Bryant, il est difficile de ne pas songer rapidement à Michael Jordan par la même occasion. Le défunt Laker avait pris la relève au poste d’arrière suite à la retraite de l’ancien Bull, les deux hommes présentant des similitudes assez folles. Même taille, même poids, qualités athlétiques identiques… On aurait juré voir une nouvelle version de His Airness, cette fois-ci arborant le maillot Pourpre et Or.

D’ailleurs, ce n’est pas un secret que le Black Mamba a beaucoup imité le jeu de son aîné, qu’il a vu briller sur les parquets en grandissant. Une bonne partie de ses gestes techniques étaient inspirés de ceux de MJ, qui a fini avec le temps par conseiller le quintuple champion. Néanmoins, en acharné de travail qu’il était, Vino s’est également penché sur d’autres joueurs, dont un qui a porté les mêmes couleurs que lui : Elgin Baylor.

Publicité

L’hommage vibrant de Kobe envers Elgin Baylor

L’ancien ailier, décédé en 2021 est un véritable monument dans la cité des Anges, au point d’avoir sa propre statue devant la Crypto.com Arena. Lors de l’inauguration de celle-ci, en 2018, Bryant avait d’ailleurs tenu un bref discours en son honneur. L’occasion pour lui de faire cette grande révélation, qui témoignait de l’immense respect qu’il éprouvait pour le Hall of Famer :

J’ai volé tellement de moves à toi, c’est complètement dingue.



Parmi les meilleurs postes 3 de l’histoire, Baylor est surtout connu pour être le plus gros chat noir de l’histoire de la balle orange. Au total, le n°22 a participé à pas moins de huit Finales… qu’il a toutes perdues ! Malheureusement pour lui, il jouait à la même époque que les Celtics de Bill Russell. Ironie du sort, LA remportera le titre l’année de sa retraite, avec un record de 33 victoires consécutives en 1971-72. Si ça, ce n’est pas de la malchance…

Publicité

Pour autant, le résumer à cela serait oublier l’impact énorme qu’il a eu sur le jeu outre-Atlantique. Après tout, c’était lui premier vrai gros dunkeur de la grande ligue, montrant qu’on pouvait faire le show tout en produisant. Outre Kobe, des joueurs comme LeBron James ou même Jordan ont loué son influence sur leur propre style de jeu. Une preuve irréfutable qu’il a marqué la NBA à sa façon, tout en sauvant des Lakers sur le point de disparaître à son arrivée sur les parquets :

Publicité

Rappelons également qu’Elgin Baylor détient toujours le record de points inscrits dans un match de Finales, avec 61 unités. Seul Michael Jordan a fait mieux en playoffs, alors bonne chance pour aller le déloger à l’avenir. Repose en paix, légende.

En direct : toute l'actu NBA