NBA – Le trade que les Warriors refusent de faire !

Les superstars NBA des Golden State Warriors, Draymond Green et Stephen Curry, se réjouissent de voir un nouveau coéquipier sur le chemin du retour
NBA (DR)

Disposant de pas mal d’atouts, Golden State est en principe en mesure de se renforcer. Or, on maintient le statu quo dans la Baie… Un secteur est notamment ignoré par le front office, alors qu’il aurait pourtant bien besoin d’être amélioré en vue des playoffs.

Publicité

Les playoffs arrivent à grands pas, maintenant que la mi-saison a été franchie. C’est donc l’occasion pour les franchises concernées par la course de peaufiner une dernière fois leurs effectifs, et notamment d’injecter du sang neuf si besoin. Cela concerne aussi les Warriors, qui ont marqué le pas en janvier après un début d’exercice tonitruant. Deuxièmes à l’Ouest (35-13), Stephen Curry & co. ne sont pourtant pas infaillibles…

En l’occurrence, c’est avant tout le secteur intérieur qui pose question. Les Warriors sont bien équipés à la mène et sur les ailes, mais la présence près de l’arceau laisse à désirer, notamment au poste de pivot. Pourtant, d’après The Athletic, inutile d’espérer qu’ils fassent des moves dans ce sens avant la trade deadline. Bien au contraire, le GM Bob Myers et son staff refuseraient tout bonnement de monter un quelconque échange :

Publicité

Pas de nouvel intérieur pour les Warriors

Cette intersaison, le front office des Warriors a choisi de ne pas ajouter un pivot traditionnel supplémentaire lors de la reconstruction de l’effectif, s’en souciant si peu que l’équipe a même opté pour une aide plus importante au niveau des guards avec ses deux contrats de dix jours disponibles.



Une décision étonnante, d’autant plus que le principal big man des Dubs, à savoir Draymond Green est désormais sur la touche. Cela n’empêche pas les dirigeants de camper sur leur position, ce que Slater explique par un nom en particulier : James Wiseman. Ce dernier n’a pas encore pu exploiter son potentiel dans la Baie, et ils veulent au moins tenter le coup. De ce fait, certains agents libres actuels peuvent faire une croix sur une offre de leur part :

Publicité

Une partie du raisonnement est facile à lire. Les décideurs ont voulu laisser à James Wiseman un chemin clair vers le temps de jeu. La franchise a utilisé pour lui son atout le plus précieux depuis quelques décennies. Mais décembre est devenu fin janvier et la rééducation de Wiseman, qui est au point mort, n’a pas encore atteint le stade de l’entraînement avec contact. Il n’est pas raisonnable de s’attendre à le voir avant le All-Star break et, à ce stade, de compter sur Wiseman de manière significative en tant que centre de rotation pour les playoffs.

Pour autant, le front office ne prévoit pas actuellement d’ajouter une aide extérieure pour renforcer le poste de centre dans l’immédiat… Paul Millsap, que les Warriors ont envisagé d’ajouter cet été, est à la recherche d’une autre équipe. Mais ne vous attendez pas à un remaniement. Après tout, les 15 joueurs que les Warriors ont actuellement sur la liste sont tous liés par des contrats garantis pour le reste de la saison puisque la date limite de non-garantie est passée.

Publicité

Malgré des besoins clairs dans la raquette, les Warriors n’envisagent donc pas d’ajouter du sang neuf à ce secteur. Le souci, c’est que l’absence de Draymond Green met du plomb dans l’aile à cette stratégie déjà risquée à la base…

En direct : toute l'actu NBA