NBA – La contrepartie lunaire exigée pour une star de l’Est révélée

Les superstars NBA James Harden, Anthony Davis, LeBron James, Chris Paul et Kawhi Leonard à l'occasion du All-Star Game 2020
NBA (DR)

La trade deadline approche, et certaines franchises commencent à ressentir la pression sur certains dossiers. Sauf que les exigences sont parfois totalement folles… À Indiana, on a totalement pété les plombs sur l’un de ses joueurs majeurs. Bonne chance pour qu’un concurrent accepte…

Publicité

Considérés comme des candidats sérieux aux playoffs, auxquels ils ont participé en 2020-21, les Pacers sont l’un des grosses déceptions de la première moitié de saison. Les hommes de Rick Carlisle, débarqué cet été depuis Dallas, ne pointent qu’en 13ᵉ position de la conférence Est avec seulement 17 victoires pour 32 défaites. Récemment, ils se sont même fait plomber de façon historique face aux Hornets… Clairement pas ce qui était attendu, et il se pourrait bien que la franchise fasse tout sauter d’ici à cet été.

En effet, quitte à squatter les bas-fonds de la ligue, autant récupérer des atouts afin d’entamer une reconstruction complète. C’est pour ça que les principaux joueurs de l’équipe sont marchandés depuis un moment, dans l’espoir d’obtenir de jolies contreparties. On pense notamment aux deux intérieurs Domantas Sabonis et Myles Turner, qui sont discutés auprès de pas mal de concurrents et qui ne seront bradés par Indiana.

Publicité

2 premiers tours de draft pour Caris LeVert

Néanmoins, il se pourrait que le GM Chad Buchanan ait les yeux plus gros que le ventre sur certains dossiers. Le meilleur exemple reste probablement le cas Caris LeVert, qui pourrait également faire ses valises prochainement. L’ancien arrière des Nets pourrait intriguer des contenders en quête d’une troisième option au scoring, reste à savoir à quel prix. Or, Marc Stein a révélé le package exigé par les Pacers, et celui-ci est carrément lunaire :



Les Indiana Pacers chercheraient AU MOINS deux futurs choix de premier tour pour Caris LeVert.

Publicité

Alors là, on a l’impression de parler des Sixers et de leur lubie d’obtenir une méga-star dans un trade pour Ben Simmons. En 2021-22, LeVert culmine à 18 points, 4 rebonds et 4 passes de moyenne. Des chiffres certes très intéressants, mais la contrepartie désirée par ses dirigeants ne correspond pas du tout à son statut au sein de la ligue. Dans les faits, difficile de voir quelqu’un s’aligner sur la proposition faite par Indianapolis.

Cela semble d’autant plus compromis qu’on parle aussi d’un joueur qui a un sacré passif de blessures. S’il reste en bonne santé, CLV va dépasser la marque des 50 rencontres disputées pour la première fois depuis… 2017-18. Jambe cassée, fracture de fatigue : le bonhomme a connu de très gros coup d’arrêt depuis ses débuts, ce qui a toujours tendance à refroidir les recruteurs. Comme il n’est pas non plus le plus adroit des shooteurs (33% de loin en carrière), il pose de réelles interrogations qui vont poser un problème au moment des négociations.

Publicité

Deux premiers tours de draft pour Caris LeVert, autant dire que les Pacers ont un peu craqué sur ce coup. Il va probablement falloir revoir les ambitions à la baisse, s’ils veulent vraiment se séparer de lui…

Déclarations Indiana Pacers NBA 24/24 Transferts & rumeurs

En direct : toute l'actu NBA