NBA – Enorme incompréhension entre Vogel et un joueur en fin de match, les fans furax !

Frank Vogel et Avery Bradley ne se sont pas compris
NBA (DR)

Encore battus pour clore leur road trip à l’Est (129-121), les Lakers se trouvent dans une situation inquiétante au classement. Il faut dire que les Angelinos, qui ont pourtant mené de 11 points, ont subi les conséquences d’un bien étrange imbroglio entre Frank Vogel et un vétéran de l’effectif durant le money-time…

Publicité

Sale journée pour les Lakers. Après l’annonce du retour de LeBron James à Los Angeles à cause de sa sérieuse blessure, les pourpres et ors espéraient se relancer en venant à bout des Hawks du côté d’Atlanta. Raté. Comme c’est souvent arrivé cette saison, les hommes de Frank Vogel semblaient avoir le match en main, avant de lâcher et tomber sous les coups de boutoir d’un Trae Young en fusion (36 points, 12 passes).

Vogel, justement, s’est distingué lors d’une séquence qui pourrait lui être préjudiciable en plein money-time, dans les 30 dernières secondes. Le score était alors de 125-121 pour les Hawks, avec le ballon dans les mains de Trae Young et un stop archi-vital pour les Lakers.

Publicité

Vogel et Bradley ne se comprennent pas, bazar sur le banc des Lakers

Face au meneur en fusion d’ATL, c’est Avery Bradley, encore sur le terrain malgré un nouveau match bien poussif, qui est allé au charbon dès le demi-terrain. Mais à la surprise générale, l’ailier a fait une faute claire et nette sur Trae sitôt que ce dernier a amorcé son drive, lui offrant ainsi deux lancers et scellant le match ! Alors pourquoi ? Vogel a évoqué l’épisode après le match, et ce n’est pas très glorieux…



Dans l’ultime minute, Vogel a clarifié qu’il avait demandé à Bradley de défendre Trae Young haut, de le faire jouer, et de ne pas faire faute, mais Bradley a cru que Vogel voulait qu’il fasse faute. C’est ce que Vogel évoquait avec AD lors de leur discussion sur le parquet.

La communication n’était visiblement pas au rendez-vous entre l’entraineur et un de ses joueurs les plus expérimentés, et forcément, ça s’est payé cash…

Publicité

Un imbroglio aussi coûteux que rare à un tel niveau de compétition, et qui n’a amusé personne – surtout pas les fans des Lakers. Ils ont d’ailleurs été nombreux à faire part de leur agacement sur les réseaux, très rémontés :

C’est une comédie ?

Publicité

Alors que Frank Vogel est loin d’avoir la sécurité de l’emploi à Los Angeles, ce fiasco ne va pas arranger son cas. La pression continue de monter sur le coach d’une équipe des Lakers qui pointe à la 9ème place à l’Ouest, avec un triste bilan de 24 victoires pour 27 défaites…

Atlanta Hawks Avery Bradley Los Angeles Lakers NBA 24/24

Toute l'actu NBA