NBA – « Les Lakers lui ont tout mis sur le dos, alors que c’est le contraire »

L'entraineur NBA des Los Angeles Lakers, Frank Vogel, a fait passer un message glacial à son meneur star, Russell Westbrook, après son fiasco face aux New York Knicks
NBA (DR)

Viré par les Lakers, Frank Vogel se fait notamment critiquer pour sa gestion de Russell Westbrook. Or, les accusation seraient parfaitement injustes selon un analyste réputé, qui a tenu à remettre les pendules à l’heure sur le drama dans la Cité des Anges.

Publicité

Si son passage aux Lakers avait démarré de la meilleure des manières qui soit, avec un titre obtenu en 2019-20 dans la bulle d’Orlando, Frank Vogel a connu une fin bien moins glorieuse sur place. Élimination au premier tour l’an passé, pas de playoffs cette saison : des résultats indignes du statut des Californiens, et comme d’habitude, c’est le coach qui a payé les pots cassés en premier. Dès la fin de la saison régulière, on apprenait ainsi qu’il étais démis de ses fonctions à LA.

Or, de nouvelles révélations sur le dossier Russell Westbrook sont venues entacher un peu plus son bilan avec la franchise, puisque c’est précisément parce que le Brodie n’aurait pas réussi à briller qu’il aurait été renvoyé. Un constat qui ne plaît guère à certains observateurs, à commencer par Skip Bayless qui a pris position sur la question. D’après l’analyste de Fox Sports, Los Angeles se serait totalement fourvoyé sur l’identité du responsable de cet échec :

Publicité

Skip Bayless défend farouchement Frank Vogel



Le front office des Lakers s’est fait des illusions en croyant que c’était la faute de Vogel. Ils l’ont diabolisé et lui ont tout mis sur le dos maintenant qu’il est parti. Mais attendez, j’ai eu le sentiment toute l’année qu’il était plutôt la dernière ligne de défense de Russ. Il était le seul à le défendre, à se battre pour lui. Les dirigeants lui ont dit de mettre Westbrook sur le banc dans le quatrième quart-temps, il a refusé.

Publicité

Pour le journaliste, les faits tranchent complètement avec la position des Pourpres et Ors, qui auraient décidé de sanctionner la mauvaise personne. Il est vrai que si Vogel n’a pas toujours brillé tactiquement parlant en 2021-22, RW n’a pas fait grand-chose pour lui faciliter la tâche. Bayless en rajoute d’ailleurs une couche sur le MVP 2017, clamant que l’intéressé ne montrera pas d’amélioration sous un nouveau tacticien, car il n’aurait pas changé depuis ses débuts :

Le nouveau coach ne va pas réparer Russ. Les dirigeants le pensent, mais la vérité est qu’il est le même joueur qu’à l’époque d’Oklahoma City. Il perd beaucoup de ballons, et c’est un mauvais shooteur à longue distance et sur la ligne de lancer franc. Il a les pires mains pour un meneur de jeu que j’ai jamais vu dans ma vie, à n’importe quel niveau.

Publicité

Skip Bayless n’est pas d’accord avec le traitement réservé à Frank Vogel sur le dossier Russell Westbrook, et a tenu à le défendre farouchement. Reste à savoir si le meneur pourra le faire mentir… où s’il sera même encore un Laker l’an prochain.

Déclarations Los Angeles Lakers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA