NBA – Evan Fournier pose une question aux Bucks : « Je ne comprendrai jamais »

Giannis Antetokounmpo et Evan Fournier
NBA (DR) / Rawel Visual (DR)

Comme tous les fans de basket, Evan Fournier était devant sa télé pour assister à la folle rencontre entre les Bucks et son ancienne équipe, les Celtics. Forcément impressionné par Milwaukee, l’arrière tricolore a tout de même été surpris par un élément du jeu des champions.

Publicité

Après avoir arraché une victoire sur le parquet des Celtics et récupéré l’avantage du terrain, les Bucks se devaient de confirmer en s’imposant devant leurs fans ce samedi lors du Game 3 de cette demi-finale ô combien disputée. Mission accomplie non sans difficulté, puisqu’Al Horford a eu la balle de la prolongation au bout des doigts, mais il n’a pas réussi à lâcher le cuir avant le buzzer final.

Les hommes de Mike Budenholzer ont donc pris l’avantage 2-1 lors de ce second tour, et les signaux sont encourageants pour la suite, puisque Giannis Antetokounmpo a enfin réussi à faire sauter le verrou défensif de Boston. Le MVP des Finales a terminé la rencontre avec 42 points, le tout à plus de 50% de réussite au tir, auxquels il faut ajouter 12 rebonds, 8 passes décisives, 2 interceptions et 2 contres…

Publicité

Evan Fournier veut voir Brook Lopez plus impliqué chez les Bucks

Et malgré la non-participation de ses Knicks, Evan Fournier est très impliqué pendant cette campagne de playoffs, il s’est d’ailleurs posé une question devant la rencontre. Il a beau être conscient du talent des Bucks et des excellents résultats obtenus, l’arrière français pense savoir comment les champions en titre pourraient encore passer un cap. Il s’est exprimé sur les réseaux sociaux.



Je sais que les Bucks ont la formule gagnante, mais je ne comprends jamais pourquoi Brook Lopez n’a pas le droit à des ballons au poste.

Publicité

D’après Evan Fournier, Mike Budenholzer aurait plutôt intérêt à impliquer Brook Lopez offensivement, lui qui possède quelques mouvements très efficaces au poste… Il faut dire que Giannis ne mettra peut-être pas 40 points tous les soirs, et il est important de trouver une autre option fiable derrière le Freak et Jrue Holiday. Le joueur des Knicks a en tout cas reçu quelques réponses très constructives.

Internaute : C’est une question de spacing je pense ? Giannis au large sans le ballon ne permet pas un bon spacing ?

Evan Fournier : Bonne réflexion, mais tu dois mettre des paniers de manières variées, et Brook Lopez est la seule menace au poste. Ils ont plus que jamais besoin de lui sans Middleton.

Publicité

Evan Fournier est impressionné par les Bucks, il sait qu’ils sont champions en titre, mais il est persuadé qu’ils pourraient encore passer un cap en impliquant Brook Lopez offensivement. Pour rappel, au sommet de son art, le pivot était capable de dépasser les 20 points de moyenne !

En direct : toute l'actu NBA