NBA – La demande complètement dingue de Jordan à ses 5 gardes du corps

Michael Jordan a offert un tatouage Jumpman a ses 5 gardes du corps
(DR)

Au fur et à mesure que les anecdotes sur Michael Jordan sortent, on peut se rendre compte que son talent sur le parquet n’avait d’égal que son égo et son arrogance. Au centre d’un culte de la personnalité, His Airness a d’ailleurs fait une demande totalement folle à ses 5 gardes du corps de l’époque. Le narcissisme poussé à son paroxysme.

Publicité

Michael Jordan est un homme aux nombreuses qualités, cela ne fait aucun doute. Mais s’il y a bien un mot qui ne fait pas forcément partie de son répertoire, surtout lors de ses années sur les terrains, c’est l’humilité. En même temps, quand le monde entier te prend pour un demi-dieu, difficile de garder la tête froide.

Des dizaines et des dizaines d’anecdotes relatent d’ailleurs la mégalomanie à peine dissimulée de la légende des Bulls. Par exemple, qui d’autre que lui prendrait le soin d’arriver à l’entrainement avec une Ferrari différente chaque jour pour humilier un jeune joueur ? En fait, MJ a conscience d’être largement au dessus de la compétition, à tel point qu’il en oublie parfois la réalité.

Publicité

La preuve, dans la série-documentaire The Last Dance, il se moque ouvertement de Gary Payton quand ce dernier affirme l’avoir contenu lors des Finales 1996, alors même que les chiffres parlent en faveur de The Glove. Jordan s’aime, aime le joueur qu’il était et il le prouve régulièrement. En 2016, dans une interview donnée au site Complexe, son désormais regretté garde du corps John Michael Wozniak expliquait même comment un jour, Michael Jordan a poussé son égocentrisme à des degrés rarement atteints. L’histoire est lunaire.



John Michael Wozniak : Une fois, nous avons accompagné Michael dans un salon de tatouage à Chicago. Il a dit au tatoueur de s’occuper de nous… Nous avons tous fini avec le logo de sa marque tatoué sur le bras.

« Nous », ce sont les 5 gardes du corps de His Airness, qui se sont donc retrouvés à vie avec le logo Jumpman sur le corps… Ça va que c’est Michael Jordan, on doute qu’ils auraient accepté cette proposition à peine croyable pour un autre patron que lui…

Publicité

L’histoire ne dit pas si MJ s’est joint à la fête en se faisant tatouer lui aussi son logo, ou s’il a laissé cet honneur à ses gardes du corps. En tout cas, on espère que le design choisi par Jordan avait une autre allure que celui de Marcin Gortat, l’ancien pivot du Magic et des Wizards…

(crédit : DR)

Publicité

Ce n’est pas de l’abus de pouvoir, mais presque… Seul un patron un peu fou obligerait ses employés à se faire un tatouage à son effigie. Mais au final, c’est totalement Michael Jordan.

En direct : toute l'actu NBA